MAROC
10/02/2016 10h:15 CET | Actualisé 10/02/2016 13h:12 CET

"Much Loved": La plainte contre Nabil Ayouch jugée "irrecevable"

DR
Procès de Nabil Ayouch: Le verdict prononcé

JUSTICE - C'est la fin d'un long procès qui a opposé le réalisateur Nabil Ayouch à Mustapha Hasnaoui, président de l'association marocaine de défense du citoyen. Le tribunal de première instance de Marrakech a jugé ce mercredi 10 février la plainte "irrecevable" pour "vice de forme". Le plaignant accusait Nabil Ayouch de "nuire à Marrakech et à ses femmes, ainsi qu'à la femme marocaine".

Pour Youssef Chehbi, avocat du cinéaste Nabil Ayouch, "c'est un signal clair de la part de la justice que n'importe qui n'a pas la qualité d'agir contre la réalisation d'un film". Pour rappel, "Much Loved" a été interdit de diffusion sur le territoire marocain par le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi, qui voyait en cette oeuvre un "outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine", bien que le réalisateur n'ait pas demandé de visa d'exploitation au Centre cinématographique marocain.

LIRE AUSSI: