TUNISIE
23/09/2018 13h:58 CET | Actualisé 23/09/2018 20h:17 CET

Nabeul: Le bilan des morts s'alourdit et suspension des cours dans certains établissements

Nabeul compte désormais les sinistrés.

FETHI BELAID via Getty Images
A picture taken on September 23, 2018, in the Tunisian coastal governante of Nabeul shows a man digging through the debris of his home following deadly flash flooding in the town of Bir Challouf. - Torrential rains and flooding in northeastern Tunisia have left at least four dead, including two sisters, the interior ministry said. 

Le bilan des victimes des intempéries survenues à Nabeul le 22 septembre s’alourdit. 

Un jeune homme est décédé électrocuté à Bouargoub. 

Le corps sans vie d’un homme emporté par les eaux suite aux inondations survenues a été repêché, samedi tard dans la nuit, apprend la correspondante de l’agence TAP dans la région de source sécuritaire.

Le corps de la victime, âgée de 30 ans et habitant la localité Trabelsia (délégation de Hammamet), a été retrouvé dans l’oued Lakhdar à Bir Bouregba, portant le bilan à quatre victimes.

Suite aux inondations survenues dans le gouvernorat de Nabeul, deux jeunes filles de 20 et 25 ans ont trouvé la mort hier soir après avoir été emportées par les eaux dans la délégation de Bousahm à Bouargoub.

Un homme âgé de 50 ans a également trouvé la mort à Bir Mroua à Takelsa.

 Le bilan total et non définitif est 5 morts. 

Galerie photoNabeul compte ses sinistrés Voyez les images

 

 Suspension des cours 

Les cours dans certaines institutions scolaires dans les zones inondées à Nabeul seront suspendus, lundi, a annoncé dimanche la Gouverneure de la région Salwa Khiari.

Elle a précisé à l’Agence TAP, que cette décision de suspension des cours concerne seulement les institutions inondées ou qui demeurent inaccessibles en raison de la fermeture des routes y menant.

Les dégâts enregistrés en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues samedi, sur la région, ont concerné plusieurs routes et biens privés a-t-elle ajouté, soulignant l’intervention des autorités compétentes pour rétablir la situation.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.