TUNISIE
31/01/2019 16h:51 CET | Actualisé 01/02/2019 10h:42 CET

Musique: Abdel Halim Hafedh à l'honneur au Trianon

Abdel Halim Hafedh s’est éteint en 1977, laissant derrière lui un héritage inestimable

Facebook/Abdel Halim Hafez by Ahmed Gamal & Mazzika

“Le rossignol brun” (“al andalib al asmar” en arabe), Abdel Halim Hafedh, sera à l’honneur, le 9 février, au Trianon, à Paris. C’est l’orchestre oriental, Mazzika, qui assurera le concert accompagné de l’artiste égyptien Ahmed Gamal. 

Finaliste de l’édition de 2013 de l’émission Arab Idol, le chanteur interprétera des chansons cultes d’Abdel Halim Hafedh. 

Abdel Halim Hafedh s’est éteint en 1977, laissant derrière lui un héritage inestimable; des chansons fredonnées par des générations entières après lui.

“Le rossignol brun” a marqué son époque par sa voix douce et son lyrisme romantique qui en a fait fondre plus qu’une. Adulé par ce qu’on nommait la rue arabe, il était le corollaire masculin d’une autre grande chanteuse Oum Kalthoum, “L’Etoile de l’Orient”. Le tandem est souvent cité avec d’autres comme références de l’apogée de la chanson orientale.

Après la libanaise, Fairouz ou encore Warda, le groupe mazzika enchaîne ainsi avec un autre concert. Composé de musiciens originaires de différents pays arabes, le groupe Mazzika s’est associé plusieurs fois à l’Institut du Monde Arabe et à plusieurs institutions culturelles en France et en Europe pour faire découvrir la musique orientale en rendant un hommage à des légendes de la chanson arabe. 

 

Mise à jour: Une précédente version de l’article faisait mention d’un concert à l’Institut du Monde Arabe, or ce concert aura lieu au Trianon et non à l’IMA.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.