TUNISIE
06/05/2018 16h:41 CET

Municipales: Des exactions en pagaille recensées

Béja, Sousse, Kairouan, Mahdia, Siliana, Hammamet, Djerba...

Anadolu Agency via Getty Images

De nombreuses exactions à la loi ont été recensées dimanche en marge des premières élections municipales depuis la révolution. Dans de nombreuses communes, des incidents ont été remarquées. 

Le point sur la situation.

Vers le report du vote à El Mdhila

À la commune d’El Mdhila, dans le gouvernorat de Gafsa, le chaos règne. 

Selon Najla Brahem, membre de l’Instance supérieure indépendante des élections, le scrutin à El Mdhila pourrait être reporté à une date ultérieure. 

Tout a commencé dans la matinée, où les bulletins parvenus au centre de votes n’étaient pas ceux de la commune. Malgré cela, 9 citoyens ont pu voter sur des bulletins non homologués a-t-elle expliqué.

 

Cela a entrainé une vive réaction de certains électeurs qui ont saccagé les urnes.
L’Instance régionale a modifié les bulletins de votes et a rappelé les 9 électeurs à revenir voter avec les bons bulletins de votes.

Par ailleurs, certains candidats ont empêché les citoyens d’exercer leur droit de vote. Selon Najla Brahem, la police n’est pas intervenue.

Face à ces nombreux problèmes, l’ISIE songerait à interrompre le vote et à reporter l’élection dans la commune à un autre jour.

À Djerba, des partis utilisent des mosquées pour appeler au vote 

À Djerba, Maourane Bououne, membre de l’ONG en charge de l’observation des élections, ATIDE, a informé que certains partis politiques ont utilisé des mosquées pour appeler les citoyens à voter pour eux. Cela se serait passé pendant la prière de la mi-journée (Al Dhohr). 

Cela représente selon Bououne, une violation flagrante du silence électoral.

Une plainte pour Takfir à Siliana

À Siliana, une liste candidate a déposé plainte pour “Takfir” contre un candidat d’une autre liste auprès du poste de police de la ville a appris Mosaïque Fm.

Selon le correspondant de la radio dans la région, ce dernier aurait empêché et menacé des électeurs de voter pour la liste de leur choix.

Vers l’annulation des voix d’une liste candidate à Sidi Jdidi 

Le président de l’IRIE Nabeul Lotfi Madaghi a affirmé dimanche qu’une des listes candidates à Sidi Jdidi à Hammamet pourrait voir “une partie ou la totalité” des voix qu’elle a récolté annulées. 

Cette décision émane de violations commises par une électrice à proximité du bureau de vote qui incite les autres électeurs à voter pour cette liste.

À Sousse, un député distribue des tracts en plein silence électoral

À Akouda, gouvernorat de Sousse, un élu à l’Assemblée des représentants du peuple a été aperçu en train de distribuer des tracts au profit d’un parti politique, constituant une violation du silence électoral annonce la radio Mosaïque FM.

Par ailleurs, Monia Letaief, membre de l’IRIE à Sousse, des personnes tentent de faire échouer ces élections. Selon elle, des violations à la loi ont été constatées dans “presque tous les bureaux de votes”.

Une urne sans surveillance à Mahdia

Selon l’ONG ATIDE, de nombreuses violations ont été constatées à Mahdia, principalement des tentatives d’influencer des électeurs par certains partis à l’intérieur des bureaux de vote.

Par ailleurs, les 3 membres du bureau de vote d’ “Al Fath” ont quitté les lieux à 12h25 laissant l’urne sans surveillance a remarqué l’ONG.

Violences à Béja

À Testour, Nefza et Medjez El Beb, des bagarres ont éclatés entre représentants de listes partisanes, obligeant la police à intervenir selon Adel Achour, président de l’IRIE dans la région. Ce dernier a menacé de faire annuler ces listes, si la tension ne s’apaisant pas.

À Kairouan, des présidents de bureaux de vote remplacés

Selon Mosaïque FM, 3 présidents de bureaux de vote, un président adjoint et 4 membres ont été remplacés par l’IRIE pour des liens avérés avec certains candidats. 

Plus d’informations à venir...

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.