MAROC
07/09/2019 11h:31 CET

Mouvement de marche à Gaza: Deux adolescents palestiniens tués par l'armée israélienne

37 Palestiniens ont été blessés par balles ou asphyxiés par des bombes lacrymogènes.

Agence-France Presse
Two Palestinian teenagers and 46 other protesters were wounded during weekly demonstrations along the Gaza border on Friday

GAZA - Deux adolescents palestiniens sont tombés sous les balles des forces de l’occupation israélienne lors de la 73e marche du retour, tenue vendredi sous le thème “Protection du front intérieur”. Ces décès portent à 306 le nombre de Palestiniens tués depuis le début du mouvement de marche. 

Le jeune Ali Sami Ali Al Achkar, âgé de 17 ans, a succombé à ses blessures après avoir été atteint par des tirs de l’armée israélienne au niveau de la tête, alors que le deuxième corps n’a toujours pas été identifié, indique l’Agence de presse palestinienne WAFA. Des snipers israéliens, postés sur des tours militaires ont tiré des balles réelles et des balles en caoutchouc, et lancé des bombes lacrymogènes en direction des marcheurs pacifiques.

Par ailleurs, 37 autres Palestiniens, dont un journaliste photographe et des sauveteurs volontaires, ont été blessés par balles, et asphyxiés par des jets de bombes lacrymogènes, ajoute la même source.

Depuis le début de ce mouvement de marche, plus de 306 Palestiniens ont été tués et 17.581 autres blessés à divers degré de gravité. Ces marches pacifiques organisées tous les vendredis sont violemment réprimées par l’armée israélienne. 

Ces manifestations pour la marche du retour et la levée du siège dans la bande de Gaza “resteront une épine dans le pied des forces coloniales, un levier de l’unité et un outil d’expression populaire face au plan d’occupation, ainsi qu’une manière de défendre le droit de retour et la levée du blocus imposé à notre peuple opprimé dans la bande de Gaza”, a souligné l’Instance nationale suprême pour les marches du retour.