ALGÉRIE
23/02/2019 13h:08 CET | Actualisé 23/02/2019 13h:13 CET

Pour Moued Bouchareb, les manifestants pacifiques contre le 5e mandat "veulent allumer la fitna"

Moued Bouchareb, premier dirigeant du FLN, a réagi aux marches pacifiques et imposantes contre le 5e mandat du président Bouteflika, à travers plusieurs villes du pays. Dans un discours prononcé ce samedi 23 février 2019, il a estimé que ces manifestants “veulent allumer la fitna”.

Dans une première réaction d’un des partis du pouvoir, Moued Bouchared, responsable de l’instance dirigeante du parti du FLN, a fait preuve d’une attitude plutôt méprisante. “Des gens veulent allumer la fitna”, a-t-il déclaré, faisant référence aux milliers de citoyens qui ont déferlé dans les rues, sans les citer nommément.

“Toutefois, cette mèche qu’ils veulent allumer est arrosée avec du sang des chouhada. Et le sang des chouhada ne prend pas feu”. 

 Moued Bouchareb, par ailleurs président de l’Assemblée nationale populaire (APN), a rajouté que “Dieu a envoyé en 1999 le président Bouteflika”, qui désire briguer un 5e mandat, “pour réformer la nation algérienne et la réhabiliter”.

Il a également répondu aux slogans des manifestants faisant référence au cachir. “Les militants du FLN sont prêts à mourir de faim pour leur pays.  Et certains répandent des rumeurs qu’ils mangent du cachir”, a-t-il dit .. souriant.