ALGÉRIE
17/05/2019 20h:34 CET

Mouad Bouchareb proche de la sortie

RFI

Les heures de Mouad Bouchareb à la tête de l’APN sont désormais comptées. Le SG de la première formation du pays, Mohamed Djemai a appelé le président de l’Assemblée populaire nationale (APN) à “faire prévaloir l’intérêt suprême du pays et de l’État sur tout autre intérêt personnel et de s’engager avec courage à mettre en œuvre les revendications du peuple algérien qui demande le changement du président de l’APN et le reste des symboles du régime”, a affirmé le chef du FLN lors d’une rencontre avec ses députés à Alger.

Depuis le début du mouvement populaire la position de Mouad Bouchareb à la tête de la quatrième institution de l’Etat devient intenable et il est ouvertement contesté par les députés de son parti, mais également par ceux d’autres formations politiques qui réclament son départ. Ainsi, lors de son discours à l’ouverture d’une séance plénière dédiée à la situation politique du pays, les députés de son parti l’ont conspué et lui ont demandé de démissonner.

Mouad Bouchareb qui est parvenu à la tête de l’APN en cadenassant les portes de l’assemblée populaire pour empêcher le président légitime d’accéder à son bureau risque de connaître le même sort. C’est ce que laisse entendre M Djemai qui conseil à Mouad Bouchareb de quitter son poste dans la “dignité”.