ALGÉRIE
21/07/2019 14h:31 CET

Mostaganem : le chef de daïra de Sidi Lakhdar sous contrôle judiciaire, le wali ne répond pas aux convocations de la justice

Capture ecran

Le chef de la daïra de Sidi Lakhdar à Mostaganem et des cadres de son administration ont  été placés sous contrôle judiciaire dans la nuit du 18 juillet par le magistrat instructeur près du tribunal de Sidi Ali. De sources judiciaires, on apprend également que les documents de voyages leur ont été retiré en attendant la fin de l’instruction de l’affaire diligentée au début du mois concernant la dilapidation du foncier touristique de la commune de Sidi Lakhdar et l’abus de pouvoir pour obtenir des avantages. 

De même sources, on apprendra que le wali de Mostaganem, M. Mohamed Rabhi cité dans cette affaire refuse toujours de se présenter devant les magistrats. Rentré depuis quelques temps de son congé annuel, le wali n’a toujours pas honoré la convocation de la justice. Ce qui suscite beaucoup d’interrogations sur cette “obstination” à ignorer ses convocations notamment après la traduction en justice de très grands cadres de l’Etat notamment deux anciens premiers ministres. 

La cour d’appel se prononcera incessamment sur les appels introduits par les avocats concernant la mise sous contrôle judiciaire des cadres de la daïra.

De même sources, on apprend que le président de la Cour de Mostaganem a déjà collaboré avec le wali Rabhi quand ce dernier était wali délégué de Rouiba. 

Pour rappel, les habitants de Mostaganem et notamment ceux de Sidi Lakhdar évoquent souvent ce dossier de mauvaise gestion du foncier touristique et s’interrogent sur l’absence de transparence dans les attributions qui ont été faites.

 

LIRE AUSSI: Mostaganem : qui veut bloquer les enquêtes sur le foncier touristique?