TUNISIE
26/08/2018 11h:36 CET

Mort de John McCain: cette séquence devenue virale montre toute sa différence avec Trump

Cette vidéo se partage à vitesse grand V depuis la disparition du sénateur de l'Arizona.

CAPTURE ASSOCIATED PRESS

INTERNATIONAL - On reconnait les grands hommes à la lumière de leurs actes. Et en ce jour de disparition du sénateur John McCain à l’âge de 81 ans, les Américains se souviennent du “patriote”, du “héros de guerre” mais aussi du responsable politique réputé par sa respectabilité.

Illustration avec cette séquence qui se partage à vitesse grand V de l’autre-côté de l’Atlantique. La scène se passe en octobre 2008, alors que le sénateur de l’Arizona était en campagne contre le futur président des États-Unis, Barack Obama. En meeting à Lakeville dans le Minesota, John McCain s’était livré à une séquence de questions/réponses avec ses soutiens.

Parmi la foule, une femme avait pris le micro pour s’adresser à lui. “Je ne peux pas faire confiance à Barack Obama (...) c’est un arabe”, avait-elle lancé. Comme le montre la vidéo ci-dessous, John McCain avait alors saisi le micro de cette supportrice pour lui dire tout le mal qu’il pensait de son intervention.

“Non madame. Non madame. C’est un père de famille respectable et un honnête citoyen. Et je n’ai que des désaccords politiques avec lui. Et c’est de cela, et de rien d’autre, dont il est question ici”, avait répliqué John McCain.

Un style pour le moins opposé à celui de Donald Trump qui, à plusieurs reprises pendant sa campagne, a laissé entendre que Barack Obama n’était pas né aux États-Unis et qui a fait des attaques personnelles l’une de ses marques de fabrique. Pas étonnant dans ces circonstances que John McCain se soit si souvent opposé à l’actuel locataire de la Maison Blanche, qu’il qualifiait de “mal informé” et d’“impulsif”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.