MAROC
17/09/2019 17h:40 CET | Actualisé 17/09/2019 17h:42 CET

Moqué, Justin Trudeau va réenregistrer son hymne de campagne en français

"On battra nos tambours s’ils taisent nos voix, si on fait les fous, on fera comme ça": les paroles de cet hymne traduit en français n'avaient aucun sens.

POLITIQUE - Le parti de Justin Trudeau va réenregistrer la chanson officielle de sa campagne électorale pour les législatives, moquée pour des paroles traduites en français de manière approximative, a déclaré ce lundi 16 septembre un porte-parole de la formation libérale du Premier ministre canadien.

La chanson “One Hand Up” du groupe canadien The Strumbellas, publiée sur le compte Twitter du Premier ministre sortant, a fait l’objet d’une version en français intitulée “Une main haute”.

Les premiers vers de la chanson, en anglais: “We can hold one hand up for tomorrow, we can hold one hand up to the stars”, sont devenus en français: “On lève une main haute pour demain, on lève une main haute aux étoiles”. Certains passages sont en outre peu intelligibles.

Une première version supprimée dès le lendemain 

“Nous les remercions grandement d’avoir interprété leur musique dans nos deux langues officielles”, a déclaré un porte-parole du parti libéral du Canada dans un courriel transmis à l’AFP. “Nous réalisons toutefois que le français n’est pas parfait. C’est pourquoi nous n’utiliserons plus cette version et allons la réenregistrer”, a-t-il poursuivi.

Publiée samedi sur Twitter, la vidéo d’une trentaine de secondes, où l’on voit Justin Trudeau rencontrer des sympathisants, a été critiquée sur les réseaux sociaux, notamment pour la mauvaise qualité de la traduction et de l’enregistrement de la chanson.

“Je l’ai écoutée une quinzaine de fois et je n’ai pas encore compris toutes les paroles”, a notamment réagi sur Twitter Gaétan Barrette, député libéral provincial et ex-membre du gouvernement du Québec.

Sur Twitter, The Strumbellas ont publié un communiqué pour expliquer les raisons d’une telle traduction en français de leur chanson “One hand up”: “Justin Trudeau nous a demandé s’il pouvait utiliser notre chanson pour sa campagne. (...) On nous a également demandé d’enregistrer une version en français, et pour cela, nous avons engagé une autrice-compositrice bilingue, connue pour ses adaptations françaises de chansons anglophones, pour traduire les paroles. (...)  Toute mauvaise prononciation ou différence de propos n’avaient pas pour but de blesser la communauté francophone ou de les éloigner du message politique important qu’il contenait. (...)”

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France