MAROC
22/03/2019 16h:02 CET

Montréal: un prêtre agressé à l'arme blanche en pleine messe

Lors de la messe matinale à l'Oratoire Saint-Joseph, le père Claude Grou a été poignardé par un homme qui a été interpellé.

REDA&CO via Getty Images
L'oratoire Saint-Joseph de Montréal, au Canada (photo d'illustration)

CANADA - Alors qu’il célébrait la messe matinale à l’Oratoire Saint-Joseph de Montréal, au Québec, un prêtre a été agressé à l’arme blanche ce vendredi 23 mars, rapportent les médias canadiens dont le HuffPost Québec.

Nos confrères précisent que le père Claude Grou “a été blessé au haut du corps et transporté dans un centre hospitalier” et ”était conscient lors de son transport”. Son assaillant a quant à lui ”été maîtrisé par le service de sécurité de l’Oratoire”, puis interpellé par la police.

“La messe étant diffusée en direct sur Internet, plusieurs personnes ont vu de chez elles l’agression”, précise encore le HuffPost Québec.

“Le suspect a été arrêté par les policiers, a été transporté en centre de détention, où il sera rencontré par les enquêteurs au courant de la matinée”, a déclaré à l’AFP Caroline Chèvrefils, porte-parole du service de police de la ville de Montréal. Il n’y a “aucun danger pour [la] vie” du prêtre, selon elle.

“Selon la version obtenue des témoins rencontrés, le prêtre était en train de célébrer la messe, et soudainement le suspect s’est dirigé vers le prêtre pour l’agresser avec une arme blanche”, a précisé la porte-parole. “La scène est présentement protégée”.

Selon une assistante de messe interrogée par Radio Canada, l’agresseur est un homme “blanc” et de “haute stature”.

“Je l’ai vu dégainer son couteau et, en courant, s’en aller vers le père”, a-t-elle témoigné. “Quand j’ai vu ça, je suis sortie en hurlant pour aller à la sacristie alerter la sécurité. Ils sont venus en courant. Je n’ai pas vu l’attaque en tant que telle”.

De nombreuses voitures de police ont immédiatement bouclé les abords de l’oratoire Saint-Joseph, qui domine la ville de Montréal.

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.