TUNISIE
05/08/2018 20h:45 CET | Actualisé 05/08/2018 20h:49 CET

Montée de tension à l’hôpital local de Kélibia après le décès suspect d'un enfant

La famille de l’enfant a estimé qu’une erreur médicale était à l’origine du décès de son enfant

Une vive tension a envahi dimanche après-midi l’hôpital local de Kélibia (gouvernorat de Nabeul), à la suite du décès d’un enfant de moins de deux ans admis pour forte fièvre.

   La famille de l’enfant a estimé qu’une erreur médicale était à l’origine du décès de son enfant, selon des témoins oculaires.

   Admis dimanche matin à l’hôpital de Kélibia pour insuffisance respiratoire, l’enfant a reçu les soins nécessaires, mais il est décédé quelques heures après (13H00), a déclaré la directrice générale de la santé, Nabiha Borsali.

   Aussitôt informée de cet incident, la direction régionale de la santé de Nabeul a dépêché une équipe d’inspection à l’hôpital local de Kélibia pour établir un rapport à ce sujet, a-t-elle ajouté, faisant remarquer qu’un comité d’experts du ministère de la Santé devrait se réunir lundi pour connaître les circonstances du décès et en déterminer les responsabilités.

   D’après le délégué de Kélibia, le calme a commencé à se rétablir à l’hôpital, à la suite du transfert de l’enfant à l’hôpital régional Mohamed Tahar Maâmouri à Nabeul pour déterminer les causes réelles du décès.

   

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.