MAROC
18/01/2019 10h:36 CET

Mondial 2030: ce que pense Gianni Infantino de la candidature maroco-ibérique

Il n'est pas contre l'idée mais...

FOOTBALL - Présent à Marrakech pour participer à trois jours de sommet exécutif de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino s’est exprimé face aux représentants des médias au sujet de la triple candidature entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal.

Le patron du football mondial n’est pas contre l’idée de la triple candidature Maroc-Espagne-Portugal pour l’organisation de la Coupe du monde 2030, mais estime qu’il est encore “très tôt” pour en parler, affirmant que le verdict sera rendu dans quatre ans.

“C’est prématuré de parler de la Coupe du monde 2030, on vient de prendre une décision par rapport à celle de 2026 il y a quelques mois, dont le Maroc était un brillant candidat. La décision va être prise probablement d’ici quatre ans. On est ouverts aux candidatures conjointes, parce que maintenant qu’on passe à 48 équipes, ce sera difficile pour un seul pays d’abriter la compétition. En tant que président de la FIFA je ne peux que me réjouir de toutes les candidatures. Plus il y’en a mieux c’est, la seule chose que je peux faire est de vous encourager”, a expliqué Infantino.

L’Italo-Suisse a indiqué que le congrès de l’instance à Marrakech était une occasion de passer en revue plusieurs thématiques en relation avec le football dont, le Mondial 2022, le Mondial des clubs, l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), et le football féminin, dont la phase finale de la Coupe du monde se jouera cette année en France.

En ce qui concerne la Coupe du Monde 2022, et qui se déroulera à Qatar, Gianni Infantino a affirmé qu’elle aura lieu durant la date initialement fixée, précisant que l’augmentation des équipes participantes à 48 équipes est encore un sujet à discuter et que la FIFA préfère attendre l’édition de 2026.

Le président de la FIFA a aussi parlé de la VAR, estimant qu’après plusieurs analyses et études effectuées par l’instance, il a été constaté que cette nouvelle technologie a connu un grand succès et a été déterminante lors de plusieurs matchs de la Coupe du monde 2018 jouée en Russie.