MAROC
04/05/2018 18h:42 CET

Mondial 2026: L'Afrique du Sud retire son soutien au Maroc

La Fédération sud-africaine de football (SAFA) avait pourtant affirmé, le 16 avril, “un appui sans condition au Maroc".

safanet

FOOTBALL - L’Afrique du Sud revient sur son soutien à la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026. Une décision en lien avec le récent tweet publié le 27 avril par Donald Trump? Le président américain y avait clairement menacé de sanctions politiques les pays qui ne voteraient pas en faveur de la candidature tripartite nord-américaine.

Si cette explication n’a pas été avancée par la Fédération sud-africaine de football (SAFA), il n’en reste pas moins que cette dernière, qui avait affirmé par la voie de son président Danny Jordaan, le 16 avril dernier, “un appui sans condition au Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde”, a choisi de faire machine arrière, à quelques semaines du jour J. Une annonce partagée par voie de communiqué publié ce jeudi 3 mai, sur son site. Elle y déclare n’avoir pas encore décidé à qui des deux candidats, Maroc ou USA, elle devrait apporter son soutien pour l’organisation de la Coupe du monde 2026.

“Nous avons reçu la présentation de la candidature américaine, lors du Congrès de la COSAFA (Conseil des Associations de Football en Afrique Austral) à Johannesburg”, indique la SAFA dans son communiqué. Quant à la présentation du Maroc, elle explique l’avoir reçue par la voie des ambassadeurs Joseph-Antoine Belle du Cameroun et l’ancien international sénégalais El Hadji Diouf.

“Il a été clairement précisé aux deux délégations que ces présentations seraient transmises au comité exécutif, qui déléguera la décision à ses représentants au Congrès de la FIFA à Moscou en juin,” souligne la SAFA, précisant qu’elle se réserve donc le droit de faire son choix en Russie. “Nous espérons que notre position sera ainsi claire à l’avenir”, ajoute la fédération sud-africaine de football. Dans son communiqué, cette dernière précise, par ailleurs, qu’aucune conférence de presse n’a eu lieu après les deux présentations précitées et que “ni la SAFA, ni le président de l’Association ne se sont exprimés directement sur la question”. 

Un effet Trump?

L’annonce intervient quelques jours après la menace agitée par Donald Trump. “Les Etats-Unis ont mis sur pied une candidature FORTE avec le Canada et le Mexique pour la Coupe du monde 2026. Ça serait une honte si les pays que nous avons toujours soutenus décident de faire campagne contre la candidature américaine”, avait lancé le président américain s’interrogeant sur l’intérêt, pour son pays, “de soutenir des pays qui ne nous soutiennent pas”. 

Si l’Afrique du Sud se retire de la liste des pays qui soutiennent la candidature du Maroc, ce dernier peut encore compter sur un bon nombre d’autres pays africains comme le Nigéria, le Ghana, l’Égypte, l’Algérie, la Tunisie et les pays membres de la Ligue arabe. La France, la Russie et l’Iraq ont également exprimé leur soutien à la candidature marocaine. Plus récemment, le 18 avril, c’est le Kenya qui a rallié les supporters de la candidature du Maroc. Le président de la fédération kenyane de football (FKF), Nick Mwendwa, l’a annoncé lors d’une conférence de presse à Nairobi. “Le Kenya sera fermement derrière la candidature marocaine pour la Coupe du Monde 2026, puisque l’Afrique entière est pour le Maroc”, avait-il déclaré.