ALGÉRIE
21/06/2015 11h:50 CET | Actualisé 21/06/2015 11h:50 CET

Mondial-2022: la Ligue arabe dénonce une campagne haineuse contre le Qatar

Logo

La Ligue arabe a dénoncé dimanche une campagne haineuse contre le Qatar, qui doit accueillir le Mondial-2022 de football, alors qu'un scandale de corruption à l'échelle planétaire éclabousse la Fifa et les conditions d'attribution de la compétition sportive.

L'organisation pan-arabe basée au Caire a réaffirmé dans un communiqué son soutien au Qatar, qui doit devenir le premier pays arabe à organiser un tel évènement mondial, et qui a récemment bénéficié d'un soutien similaire de la part du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et de l'Organisation de la coopération islamique (OCI).

Le secrétariat général de la Ligue a ainsi dénoncé une campagne haineuse (...) qui tente de remettre en question le droit du Qatar à accueillir le Mondial-2022 de football.

Le scandale de corruption qui agite actuellement la Fifa a remis sur la table les accusations de corruption qui ont accompagné l'attribution du Mondial-2022 au Qatar.

La justice américaine affirme que 14 responsables, anciens ou actuels, de la Fifa ou de sociétés de marketing sportifs liées à l'organisme suprême du football mondial, ont été mêlés à des affaires de corruption, pour un montant total de 150 millions de dollars au cours des 20 dernières années.

Dans un communiqué publié jeudi à Jeddah, l'Organisation de la coopération islamique s'était inquiétée des campagnes tendancieuses des médias occidentaux ciblant le Qatar et a réaffirmé son soutien total au droit de l'émirat d'organiser le Mondial-2022 de football.

Déjà, le 11 juin, les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) avaient exprimé leur solidarité avec le Qatar et dénoncé une campagne haineuse contre ce petit émirat gazier.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.