MAROC
04/06/2018 15h:00 CET

Mondial 2018: Voici les trois stades où vont jouer les Lions de l’Atlas

Les hommes d'Hervé Renard affronteront dans l’ordre, l’Iran, le Portugal et l’Espagne.

Anton Vaganov / Reuters

COUPE DU MONDE - Plus que quelques jours à patienter avant le coup d’envoi tant attendu de la Coupe du monde en Russie. Pour leurs trois premiers matchs, les Lions de l’Atlas se rendront à Saint-Pétersbourg, Moscou et Kaliningrad, pour affronter dans l’ordre, l’Iran, le Portugal et l’Espagne. 

Le Saint-Pétersbourg Arena (Saint-Pétersbourg)

Pour leur premier match en Coupe du monde, les hommes d’Hervé Renard affronteront l’équipe nationale d’Iran, le 15 juin prochain, à Saint-Petersbourg. Cette rencontre aura lieu sur la pelouse du Saint-Pétersbourg Arena, situé sur l’île Krestovski, à l’ouest de la deuxième plus grande ville de Russie. Au terme d’une dizaine d’années de travaux et d’un budget allègrement explosé, le nouveau stade se compose de sept étages pouvant accueillir jusqu’à 68.000 supporteurs. Les organisateurs russes parlent d’une infrastructure de dernière génération, équipée des dernières technologies avec un toit rétractable et un terrain coulissant. En plus de ce match, le terrain accueillera également une des demi-finales du Mondial ainsi que le match pour la 3e place.

Anton Vaganov / Reuters

Le Stade Loujniki (Moscou)

Au cours de leur second match prévu le 20 juin, les Marocains se rendront au stade Loujniki à Moscou, pour affronter le Portugal. Autrefois appelé Stade Central Lénine dans les années 1950 et 1960, il s’agit du plus grand stade de la compétition avec une capacité d’accueil de 81.000 places. Entièrement rénové, il a été conçu sans piste d’athlétisme et avec des tribunes proches du terrain. Situé dans l’un des quartiers les plus pittoresques de la capitale russe, le stade Loujniki accueillera en tout sept matchs, dont celui d’ouverture le 14 juin prochain, et la finale.

Maxim Shemetov / Reuters

Le Baltika Arena (Kaliningrad)

C’est dans l’enceinte de ce stade de Kaliningrad que se déroulera le choc face à l’Espagne, le 25 juin prochain. Construit en 2017 pour pas moins de 305 millions d’euros, le Baltika Arena est capable d’accueillir près de de 35.000 personnes. Situé à Kaliningrad, une enclave russe entre la Lituanie et la Pologne, le stade a été le théâtre de travaux très compliqués pour aménager les environs, l’enceinte ayant été construite sur un marécage. En tout, quatre matchs vont s’y jouer.

MLADEN ANTONOV via Getty Images

À noter que ce soir, les Lions de l’Atlas disputeront leur deuxième match de préparation au Mondial 2018. Après une sortie mitigée face à l’Ukraine (0-0) jeudi 31 mai, les Marocains se rendront cette fois-ci à Genève pour affronter la Slovaquie, pays non qualifié pour la compétition.