MAGHREB
10/07/2018 18h:55 CET

Mondial 2018 : Les gardiens de but, vrais héros de la compétition

Dans ce Mondial de Russie, les gardiens de but ont été très souvent des acteurs très décisifs dans la qualification de leur équipe

Maxim Shemetov / Reuters

Dans ce Mondial de Russie, les gardiens de but ont été très souvent des acteurs très décisifs dans la qualification de leur équipe, surtout ceux qui disputeront les matchs des demi-finales avec à l’affiche ce mardi la France contre la Belgique et le lendemain, la Croatie et l’Angleterre.

En demi-finale, les Bleus s’avancent sereins face à la Belgique, sûrs de leur base, avec un dernier rempart, en l’occurrence Hugo Lloris, le portier des Spurs (31 ans).

Pourtant, les performances du capitaine de l’équipe de France étaient déjà discutées en mars, lors des deux rencontres face à la Colombie et la Russie tout comme pour le bilan de sa saison en Premier League avec Tottenham. La session de matchs préparatoires juste avant le Mondial n’a pas non plus rassuré les observateurs et les spectateurs qui se demandaient si Hugo Lloris allait céder sa place à Steve Mandanda. Mais le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps lui a toujours apporté sa pleine confiance.

Depuis le premier match de poules face à l’Australie (2-1) à Kazan, Hugo Lloris est irréprochable. Face au Pérou (1-0), son arrêt du pied face à Guerrero permet aux Bleus de rester à 0-0. Quelques minutes plus tard, Kylian Mbappé débloquera le score.

Contre le Danemark (0-0), le capitaine a cédé sa place à son compère marseillais. Face à l’Argentine (4-3), les trois buts encaissés ne sont absolument pas de son fait. Et en quart de finale face à Luis Suarez et consorts (2-0), il a peut-être réalisé la parade du Mondial en même temps qu’il a réalisé quatre arrêts, soit son meilleur total lors d’un match de Coupe du monde.

Dans la sélection Belge, on trouve Thibaut Courtois, 26 ans, qui impressionne par son envergure (1m 99). Sur sa ligne, le portier des Blues de Chelsea a montré une extraordinaire capacité à tout sortir, exécutant des parades improbables.

Contre le Brésil en quart de finale, Courtois a battu le record du nombre d’arrêts lors d’un match de ce Mondial 2018 (9). On se souviendra longtemps de son envolée sur cette frappe enveloppée de Neymar dans le temps additionnel, qui prenait la direction de la lucarne.

Autre gardien qui s’est illustré lors de ce Mondial, celui des Three Lions, Jordan Pickford (24 ans). Le gardien d’Everton est l’un des trois portiers choisis par le sélectionneur anglais, Gareth Southgate.

C’est Joe Hart qui avait débuté la compétition lors de la phase de poules . Ensuite, Jack Butland et Jordan Pickford ont émergé, se partageant les cages à trois reprises chacun (sur les six derniers matchs avant l’entrée en lice de l’Angleterre). Finalement, Southgate a fait de Pickford son portier n°1.

Contre la Colombie en huitième de finale (1-1, 4 tab à 3), il est devenu l’homme qui a permis à son équipe d’échapper à la malédiction des tirs au but, et ce, après trois échecs lors des séances de tirs au but en Coupe du monde (1990, 1998, 2006).

Il y a aussi le portier Croate, Danijel Subasic “Suba” (33 ans). Lors de la phase des groupes, il n’a pas eu beaucoup à s’employer. Les hommes de Zlatko Dalic ont survolé le groupe D : trois matchs, trois victoires dont une démonstration face à l’Argentine et un seul but encaissé.

Mais à partir de la phase à élimination directe, il est devenu l’homme de la situation. Et surtout “Monsieur tirs au but”. Contre le Danemark (1-1, 3 tab à 2) puis la Russie (2-2, 3 tab à 4), Danijel Subasic a tout simplement qualifié son pays. Son arrêt de la jambe sur le tir de Jorgensen a permis à Ivan Rakitic de finir le travail sereinement.

Le piqué trop audacieux de Smolov a montré que “Suba” était sur ses gardes. Et encore, même blessé à l’issue du temps réglementaire, il a joué toute les prolongations sur une jambe avant de briller face aux frappeurs adverses au point des 9,15 m. Dans l’histoire du Mondial, il est le premier à sortir vainqueur de deux séances de tirs au but.

Si Lloris, Courtois, Pickford et Suba ont été des maillons essentiels dans la victoire et la qualification de leurs équipes au dernier carré de ce Mondial, il n’en reste pas moins que d’autres n’ont pas été à l’égal de leurs prestations habituelles comme le portier de la Mannschaft, Manuel Neuer.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.