MAROC
12/06/2018 19h:04 CET

Mondial 2018: Les défis incroyables lancés par les supporters marocains pour rejoindre la Russie

En moto, en voiture, en caravane, ou même à pieds...

Bloomberg via Getty Images

EN ROUTE VERS LA RUSSIE - Plus que trois jours pour voir les Lions de l’Altas fouler la pelouse du stade Saint-Pétersbourg face à l’Iran. Si la plupart des Marocains vont se contenter de suivre le match derrière leur poste de télévision, d’autres ont choisi de se rendre sur place pour encourager l’équipe nationale. Mais pour quelques uns, prendre l’avion était beaucoup trop facile.

Leur Fan ID en poche, des supporters marocains se sont lancés différents défis pour se rendre en Russie. En moto, en voiture, en caravane, ou même à pieds, ces aventuriers sont prêts à tout pour lever haut le drapeau du Maroc dans les gradins russes.

“Défi d’un non-voyant”

Son histoire est difficile à croire et pourtant, Abdelkhalek El Idrissi, un jeune homme non-voyant, est parti à pied de Casablanca à Moscou, où il a été reçu jeudi dernier par l’ambassadeur du Maroc en Russie. Son voyage a débuté en avril dernier lors duquel il a été accompagné par quelques amis mais il a aussi pu croiser des Marocains résidant à l’étranger venu à sa rencontre lorsqu’ils ont entendu parler de son histoire grâce aux réseaux sociaux.

Dès l’annonce des qualifications des Lions pour le Mondial 2018 en novembre dernier, El Idrissi avait commencé un entraînement physique intense pour se préparer aux longues heures de marches qui l’attendaient.

À travers son voyage, El Idrissi ne souhaitait pas seulement montrer son soutien à l’équipe nationale mais espérait aussi donner l’exemple à tous les non-voyants.

“Nous sommes tous convaincus qu’au fond de chaque individu quel qu’il soit réside en lui cette force qui l’interpelle pour franchir la limite qu’il n’a jamais pu franchir en étant normal. C’est le message que nous voulons faire passer a tous les non voyants du monde pour qu’ils sachent que tout est possible malgré leur handicap parce qu’avec la volonté, c’est le cœur qui voit et le cerveau qui guide,” écrit sur sa page El Idrissi qui a perdu la vue il y a trois ans.

Au terme de cette aventure, le jeune homme aura parcouru plus de 5000 kilomètres en 1040 heures, soit 8 heures de marche par jour, indique Médi1TV.

À deux roues

C’est ainsi que six amis passionnés de moto ont décidé de se rendre en Russie. Les “Morocco Fan Riders” ont démarré leur trajet le 10 juin de Bab Mansour à Meknès pour aller ensuite à Nador et prendre le bateau vers Barcelone.

Ouislane News

Après avoir traversé l’Europe, ces supporters s’arrêteront à Francfort pour voir le premier match du Maroc. Ils continueront plus tard leur chemin à moto pour espérer regarder le deuxième match de l’équipe nationale des gradins aux côtés de leurs compatriotes.

“Nous voulons non seulement soutenir nos joueurs dans la coupe du monde mais aussi faire connaître Meknès dans toutes les villes où nous allons faire escale”, explique un des motards à Ouislane News.

Sans passeport

Deux Casablancais ont quant à eux préféré faire le voyage en voiture. Le directeur général du magazine féminin en ligne Ilaiki, Yassine Massouath, accompagné de son ami, se sont lancés le 2 juin dans la même aventure. 

Les deux amis se sont arrêtés à Genève pour assister au match amical entre le Maroc et la Slovaquie où ils ont pu rencontrer quelques joueurs de l’équipe nationale.

Après avoir parcouru plus de 5000 kilomètres dans leur Jaguar, les jeunes hommes ont atteint le 11 juin l’Estonie, près des frontières russes. C’est là où Massouath s’est rendu compte qu’il n’était plus en possession de son passeport.

Aujourd’hui, Massouath est resté coincé à Helinski en attendant la réponse de l’ambassade du Maroc à sa déclaration de perte.

À l’ancienne

En arrivant en Pologne, Massouath et son ami ont croisé d’autres compatriotes qui se dirigent également vers Saint-Petersbourg en camping car cette fois-ci. Il s’agit du Youtubeur Taha Essou, accompagné de deux de ses amis. Le départ s’est fait le 3 juin devant la mosquée Hassan II.

Les trois amis ont déjà traversé 9 pays différents avant d’assister au match amical du Maroc contre l’Estonie où ils ont pu papoter avec les Lions et serrer la main à leur coach Hervé Renard, avant de partir pour la Russie. En bon vlogger, Essou a filmé chaque étape de son voyage pour les partager avec ses 200.000 abonnés.