MAROC
11/06/2018 16h:18 CET | Actualisé 11/06/2018 17h:02 CET

Mondial 2018: Le Maroc classé 21e dans le classement des sélections nationales les plus chères

Le milieu offensif Amine Harit représente à lui seul 18% de la valeur estimée de l’équipe marocaine.

Denis Balibouse / Reuters

SPORT - L’observatoire du football CIES (Centre international d’étude du sport) vient de dévoiler ce lundi 11 juin le classement des 32 équipes qui participeront dès ce 14 juin à la Coupe du monde en Russie, selon la valeur de transfert des joueurs sélectionnés. Après la France (1er), l’Espagne (4e) et le Portugal (8e), les Lions de l’Atlas pointent à la 21e place, devant leurs rivaux iraniens (30e).

CIES Football Observatory

Un Mondial à 12,6 milliards d’euros

Depuis 2013, et selon une méthodologie retenant 19 variables significatives, l’observatoire du football CIES a développé un algorithme pour estimer scientifiquement la valeur de transfert des joueurs professionnels. À l’occasion de la prochaine Coupe du monde, le groupe de recherche spécialisé dans l’analyse statistique du football s’est amusé à calculer la valeur marchande des 32 équipes participantes, en additionnant les valeurs de transferts de chaque joueur.

En tête du classement on retrouve l’équipe de France, estimée à 1,41 milliard d’euros. Parmi les 23 joueurs tricolores, c’est le jeune attaquant du PSG, Kylian Mbappé, qui coûterait le plus cher en constituant à lui seul 13% de la valeur totale de l’effectif. L’Angleterre suit de très près avec une valeur estimée à 1,39 milliard d’euros. La troisième place revient aux Brésiliens portés par Neymar, qui vaudrait à lui seul 15% de l’équipe estimée à 1,27 milliard d’euros. L’Argentine de Lionel Messi se classe 5e avec 925 millions d’euros, et le Portugal de Cristiano Ronaldo 8e avec 656 millions d’euros.

Les Lions de l’Atlas décrochent la 21e place du classement. C’est le milieu offensif Amine Harit, qui évolue dans le club allemand de Schalke 04, qui coûte le plus cher en représentant 18% de la valeur estimée de la sélection nationale marocaine.

Les trois dernières places reviennent à des équipes non européennes constituées de joueurs très peu employés dans des clubs de ligues prestigieuses: le Panama, l’Arabie Saoudite et l’Iran. La valeur totale de l’ensemble des joueurs qui participeront à la Coupe du monde atteint la somme vertigineuse de 12,6 milliards d’euros.

Comment estimer la valeur de transfert d’un footballeur?

En fait, les évaluations font référence au prix que les acheteurs potentiels devraient payer pour recruter les joueurs. Sur son site internet, l’observatoire explique que le calcul de cette estimation dépend des multiples usages auxquels les acteurs du marché ont, dans la plupart des cas, déjà eu recours, à savoir les négociations de transferts, les négociations contractuelles, les litiges concernant des transferts, les négociations de crédits et l’établissement d’assurances.

Les performances sportives tant des joueurs que de leurs clubs d’appartenance sont inclus dans l’algorithme de l’observatoire. De plus, d’autres variables comme l’âge et la durée de contrat sont prises en compte, comme spécifié dans cette note de recherche. Les valeurs présentées renvoient au montant correspondant au type d’équipe la plus susceptible d’être intéressée au joueur.

Reste à présent à savoir si les équipes les plus chères seront celles qui iront le plus loin dans la compétition.