TUNISIE
13/09/2019 14h:12 CET

Moncef Marzouki perd ses nerfs face à un journaliste d'Euronews

Le candidat à la présidentielle a jeté son micro à la figure du journaliste après une question sur la Syrie...

Le candidat à l’élection présidentielle anticipée du 15 septembre prochain, Moncef Marzouki, a perdu ses nerds, jeudi, au cours d’une interview accordée à la chaine Euronews.

Dans une vidéo publiée par le journaliste Ahmed Ganouni, qui interviewait le candidat, l’on voit Moncef Marzouki se lever brusquement, jeter son micro en direction du journaliste avant de quitter la salle.

Selon Ahmed Ganouni, le président de Hirak Tounes Al Irada n’a pas apprécié le fait d’être questionné par rapport à la Syrie et à une évolution possible de ses relations avec Bachar Al Assad. 

″Cela suffit...Stop (...) C’est du harcèlement” affirme le candidat après s’être levé. 

Rattrapé par le journaliste sur le pas de la porte, Moncef Marzouki affirme “ne pas avoir jeté le micro” sur ce dernier prétextant être “fatigué” avant de s’excuser face à l’insistance d’Ahmed Ganouni: “Je vous fais mes excuses” dit-il avant de quitter les locaux.

En 2012, Moncef Marzouki alors président de la République provisoire avait pris la décision de rompre les relations diplomatiques en la Tunisie et la Syrie et a fait fermer l’ambassade tunisienne à Damas, en réaction aux crimes commis par le régime syrien contre sa population civile.

Pendant sa campagne électoral, le candidat a affirmé qu’il ne sera favorable à un retour des relations diplomatiques que lorsque les syriens seront parvenu à une réconciliation globale et qu’un régime démocratique prenne le pouvoir.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.