MAROC
20/09/2018 18h:13 CET

Moins de Marocains impliqués dans des tentatives d'immigration illégale, selon Mustapha El Khalfi

Mais les activités des réseaux d’immigration clandestine ont enregistré une hausse.

Anadolu Agency via Getty Images

IMMIGRATION - Les Marocains représentaient 13% des personnes impliquées dans les tentatives d’immigration clandestine déjouées à fin août 2018, contre 20% un an auparavant, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Lors d’un point de presse tenu à l’issue de la réunion hebdomadaire du conseil du gouvernement, présidée par le chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani, Mustapha El Khalfi a précisé que le nombre de Marocains impliqués dans les tentatives avortées d’immigration clandestine est passé de 8.200 personnes à fin août 2017 à 7.100 à fin août 2018.

Il a, en outre, fait état de 39.000 tentatives d’immigration clandestine déjouées à fin août 2017, contre 54.000 tentatives à fin août dernier. “Ce chiffre atteste des efforts intenses déployés par les pouvoirs publics pour lutter contre les réseaux d’immigration illégale”, a-t-il souligné.

M. El Khalfi a, par ailleurs, affirmé que les activités des réseaux d’immigration clandestine ont enregistré une hausse cette année par rapport à 2017, faisant état cependant d’une diminution du nombre des Marocains impliqués dans ces tentatives qui ont été mises en échec.

“En tant qu’Etat, nous sommes concernés et devons multiplier les efforts pour faire face à ces réseaux qui ont développé leurs mécanismes et modes opératoires”, a-t-il insisté, soulignant que “la loi est claire en ce sens”.

M. El Khalfi a également noté que les vidéos et photographies diffusées au sujet de l’immigration illégale font l’objet d’investigations de la part des services sécuritaires.