TUNISIE
05/06/2018 14h:06 CET | Actualisé 05/06/2018 14h:07 CET

Mohsen Marzouk appelle au dialogue entre les différentes "forces démocratiques" du pays

Et notamment, Youssef Chahed et Hafedh Caid Essebsi...

Zoubeir Souissi / Reuters

Invité sur les ondes de Mosaïque FM, lundi, le secrétaire général du parti Machrou’ tounes, Mohsen Marzouk a appelé au dialogue entre les différentes forces démocratiques du pays, citant notamment, le du gouvernement Youssef Chahed, le directeur exécutif du parti Nidaa Tounes Hafedh Caid Essebsi, le président de l’ITES Néji Jaloul ou encore Mehdi Jomaa d’Al Badil et Yassine Brahim d’Afek Tounes.

 

 

S’exprimant au sujet de la crise entre les partis politiques et estimant que le pays ne supporte plus davantage de tension, Mohsen Marzouk a affirmé qu’il est temps de rassembler toutes les forces démocratiques et de dépasser toutes les barrières psychologiques et les anciens conflits, en indiquant qu’il peut jouer le rôle de médiateur entre eux.

Par ailleurs Mohsen Marzouk a mis en garde le chef du gouvernement contre son entrée dans les conflits partisans, en expliquant que ceci peut perturber son travail.

Dans le même contexte, il a rappelé à Youssef Chahed que sa position en tant que chef du gouvernement d’union nationale l’oblige à trouver des solutions pour faire sortir la Tunisie de sa crise actuelle tout en soulignant qu’il est temps de mettre en place de nouvelles règles de gestion de cette crise. 

Il a, toutefois, proposé de créer un comité consultatif financier composé des meilleurs experts financiers tunisiens pour faire sortir le pays de la crise économique actuelle.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.