TUNISIE
18/09/2019 15h:48 CET | Actualisé 18/09/2019 15h:48 CET

Mohsen Marzouk appelle à rééquilibrer le paysage politique lors des élections législatives

"Les gens se rendront compte rapidement que les personnes pour qui ils ont voté ne tiendront pas leurs promesses"

Le candidat à l’élection présidentielle Mohsen Marzouk, qui s’est finalement désisté au profit d’Abdelkrim Zbidi, a appelé les partis modernistes à se réunir pour les élections législatives.

“Nous devons tirer les leçons de ces élections et continuer à avancer. Il y a des élections législatives qui arrivent et il faut se focaliser dessus” a affirmé le président du parti Machrou’ Tounes.

“La plupart des gens ont compris le message de ce premier tour. Il existe peut-être quelques ‘dirigeants’ qui ne l’ont pas compris, mais les gens l’ont compris” dit-il. 

Selon lui, ces résultats ont au moins 3 raisons: “Il y a d’abord l’effritement des forces qui ont un projet moderniste (...) Ensuite, ces forces -si on peut les appeler ainsi- n’ont pas su couper avec la corruption politique (...) La troisième raison, c’est qu’il y a eu une grande erreur stratégique qu’il faut que l’on corrige: celle de notre orientation politique” affirmant que les partis politiques n’ont pas compris que 2019 allait être une étape économique et sociale et que les prochaines années allaient aussi l’être.

“Nous avons bien reçu le message” explique-t-il appelant à corriger les erreurs: “Ce qui est demandé aujourd’hui, c’est une solution populaire que les élites doivent écouter (...) dans l’intérêt et pour changer la vie des citoyens”.

Malgré tout, Marzouk estime que “cela ne veut pas dire que les résultats sont acceptables politiquement. Ils sont acceptables électoralement. C’est le peuple qui a décidé. Mais les gens se rendront compte rapidement que les personnes pour qui ils ont voté ne tiendront pas leurs promesses face aux problèmes qu’ils vivent” ajoutant que “cela pourrait également nous mener à un isolement sur le plan international”.

“Les jeunes qui pensent qu’un changement peut se produire, je leur dis que le changement ne vient qu’à travers des solutions palpables, des stratégies claires. Nous verrons malheureusement qu’il y a eu plus d’exploitation de sentiments que de solutions concrètes” a-t-il déploré appelant “rééquilibrer” la scène politique lors des élections législatives: “Mais pour que les votes changent, il faut aussi un changement de notre part” estime-t-il.

“Il n’existe pas de solution rapide pour proposer ce changement, mais il faut déjà unifier nos voix, c’est-à-dire, qu’il faut que nos voix aillent dans un seul sens” poursuit Mohsen Marzouk avant de conclure: “Je demande aux gens de voter aux législatives (...) D’abord votez pour les gens qui ont été honnêtes, puis ceux qui ont tout fait pour garder l’unité de cette famille politique”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.