MAROC
21/09/2019 10h:45 CET | Actualisé 21/09/2019 10h:46 CET

Mohammédia: Démantèlement d'un atelier clandestin de fabrication de sacs plastiques interdits

Deuxième saisie en deux jours.

Nadya Bent El M Feddal / EyeEm via Getty Images

JUSTICE - Un atelier clandestin de fabrication de sacs plastiques interdits a été démantelé, vendredi à Douar El Atamna, dans la province de Sidi Moussa Ben Ali, préfecture de Mohammédia, a annoncé le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique.

Plus de 490 kilos de sacs plastiques finis interdits d’usage, en plus des machines utilisées dans la fabrication de ces sacs, ont été saisis lors de cette opération, la cinquième dans cette région, précise le ministère dans un communiqué.

La veille, la Brigade nationale des douanes (BND) a perquisitionné un autre entrepôt clandestin de fabrication de sacs plastiques, à Ain Atiq cette fois-ci. Quatre machines dédiées à la production et à la découpe du plastique ainsi que 1200 kilos de sacs plastiques destinés au marché local ont été saisis, indiquait l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) dans un communiqué. 

En mai dernier, les éléments de la douane de la direction régionale de l’Oriental avaient intercepté 7 tonnes de sacs en plastique, lors d’une opération de contrôle douanier effectuée au niveau du poste de Bario Chino (Nador).

La loi n°77-15 interdisant les sacs plastique est entrée en vigueur le 1er juillet 2016. Elle interdit toute production, importation, exportation, commercialisation et utilisation de sacs plastiques destinés à l’emballage, mais autorise l’utilisation des autres types de sacs notamment isothermes, ceux utilisés pour les serres agricoles ou encore pour la collecte d’ordures. Elle s’accompagne aussi d’amendes et de sanctions envers les réfractaires.