ALGÉRIE
29/04/2019 14h:02 CET | Actualisé 29/04/2019 14h:07 CET

Mohamed Loukal et Abdelghani El Hamel ont comparu devant les juges d'instruction

FAROUK BATICHE via Getty Images

Le ministre des Finances, Mohamed Loukal, et l’ancien DG de la police le général major, Abdelghani El Hamel, ont comparu ce 29 avril respectivement devant les juges d’instruction près le tribunal de Sidi M’amed à Alger et celui de la première instance de Tipasa.

Les deux hommes ont été convoqués dans le cadre des enquêtes ouvertes sur des affaires de corruption.

Un dispositif sécuritaire renforcé et une foule de journalistes ont été mobilisé devant les deux tribunaux. Après leur audition ils ont tous les deux quitté les lieux à bord de leurs véhicules sans que l’on sache s’ils ont été inculpés ou pas.

Selon certaines juristes, le ministre en fonction ne peut être auditionné par une juridiction normale. Ce qui laisse la porte ouverte à la possibilité de la convocation de Mohamed Loukal en tant que témoin et non qu’accusé dans une affaire en cours d’instruction. 

  

 

Les abords des deux tribunaux ont vu affluer une marée de citoyens scandant des slogans contre la corruption, réclamant la justice et la lutte contre la corruption sous toutes ses formes.