MAROC
30/11/2018 15h:28 CET

Miley Cyrus et Mark Ronson en fugitifs dans "Nothing Breaks Like a Heart"

Pour illustrer ce nouveau titre, Miley Cyrus et Mark Ronson signent un clip engagé pavé de références à l'actualité américaine.

MUSIQUE - C’est ce qu’on appelle un retour réussi. Ce vendredi 29 novembre, Miley Cyrus a dévoilé le clip engagé de “Nothing Breaks Like a Hearts” où, sous les traits d’une fugitive, elle est embarquée sur les routes d’une Amérique en perdition.

Dans sa fuite, elle est rejointe par Mark Ronson -producteur britannique connu pour ses collaborations avec Amy Winehouse, Adele ou Bruno Mars- dont le titre est en réalité extrait de son prochain album solo. En choisissant de poser la voix de Miley Cyrus sur un air légèrement country (qui n’est pas sans rappeler celui de “Jolene” de Dolly Parton), il permet à l’ancienne star de Disney Channel de renouer avec ses premières influences musicales.

Un clip truffé de références à l’actu américaine

Pavé de références subtiles mais fortes à l’actualité américaine -joueurs de football agenouillés en protestation, enfants maniant des armes à feu, hommes du clergé dans un club de strip tease...- le clip dénonce les dérives des armes, de l’Église, du racisme, du consumérisme, des réseaux sociaux, de la pauvreté... Et plus généralement, la politique de Donald Trump et la propagande médiatique, qui braque ses caméras sur elle et non sur ce qui arrive autour.

Réalisée parWAFLA (We Are From LA) sous la houlette du producteur français Romain Gavras, cette vidéo est très loin du très innocent “Malibu”. Miley Cyrus et Mark Ronson portent ici une œuvre activiste, qui fait -à moindre mesure- écho au percutant clip “This Is America” de Childish Gambino. L’occasion pour la chanteuse de 26 ans, dont on retient à tort principalement les frasques, de rappeler les causes importantes qu’elle soutient.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost France.