TUNISIE
23/07/2019 21h:28 CET

Migrants morts en mer: L'appel à l'aide du maire de Zarzis

Makki Larayedh affirme que la ville n'a reçu aucune aide...

FATHI NASRI via Getty Images

Le maire de Zarzis appelle toutes les villes côtières à assumer leurs responsabilités dans le traitement de la question de l’inhumation des migrants naufragés. La ville de Zarzis qui a enterré 74 corps, en quelques jours, ne doit pas supporter seule le fardeau, ajoute Makki Larayedh, lors d’une conférence de presse tenue, mardi, à Zarzis.

Il réclame, par la même occasion, la création d’un service de médecine légale, à l’hôpital régional à Zarzis, et la fourniture de moyens de transport frigorifique pour l’évacuation des corps et la formation du personnel, dans ce domaine.

Makki Larayedh souligne que la ville de Zarzis n’a reçu aucune aide d’aucune organisation internationale, malgré un phénomène qui se développe d’une année à l’autre.

Évoquant le naufrage, début juillet 2019, d’un bateau transportant 86 migrants de provenance de Libye, le maire rappelle, qu’entre le 4 et le 13 juillet, 61 corps ont échoué, sur les côtes de Zarzis, dont 45 en un seul jour (11 juillet). Les corps repêchés ont été transférés, à Gabès, pour analyse génétique, puis ramenés, à Zarzis, pour être inhumés “dans le respect de la dignité humaine”, assure le maire. Tous ces efforts ont été déployés avec les moyens limités de la municipalité, en collaboration avec la protection civile et la garde maritime, indique-t-il niant, catégoriquement, l’utilisation de fosses communes pour l’enterrement des victimes du naufrage, comme il a été relayé par certains médias.

Depuis 1998, la ville de Zarzis a été confrontée à ce phénomène. Mais le nombre innombrable de corps repêchés et enterrés à Zarzis reste difficile à cerner à cause de l’absence d’archives, signale-t-il estimant que le phénomène ne va pas s’arrêter là.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.