MAROC
23/02/2016 14h:16 CET | Actualisé 23/02/2016 14h:16 CET

Pour Mezouar, la résolution de la crise syrienne passe par une entente entre "l'Union soviétique" et les Etats-Unis

Sky News Arabia
Pour Mezouar, la résolution de la crise syrienne passe par une entente entre

DIPLOMATIE - Dans une interview accordée à la chaîne de télévision Sky News Arabia samedi 20 février, le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar, comme tout chef de la diplomatie qui se respecte, égrène quelques réflexions sur la crise syrienne.

Ainsi, pour le diplomate en chef du Maroc, "la crise syrienne constitue la plus grande menace à la stabilité de la région", et sa résolution devra impérativement passer par "une entente entre les deux puissances qui agissent en Syrie". En l'occurrence "les Etats-Unis et l'Union soviétique."

Le ministre, qui ne s'est visiblement pas rendu compte du lapsus, poursuit l'interview sans se rattraper.

Dès la publication de l'interview sur le site de Sky News Arabia, les internautes n'ont pas manqué de relever la bourde ministérielle, et ont tourné Salaheddine Mezouar en dérision. D'aucuns appellent même à un accord tripartite entre les deux pays précédemment cités et l'Empire ottoman, sans oublier une promesse de non-intervention de l'Empire perse, qui n'a jamais caché son alignement sur la position russe.

LIRE AUSSI:Ce qu'il faut retenir de la visite de Mezouar à Washington

Galerie photo Quand les leaders politiques posent pour la photo Voyez les images