MAROC
11/09/2019 17h:02 CET

Messoudi Brothers: Les Marocains qui ont mis le feu à America's Got Talent

Spécialisés dans les techniques du cirque, ils finissent toujours (spoiler alert) torse nu.

NBC via Getty Images
AMERICA'S GOT TALENT -- "Semifinals 1" Episode 1418 -- Pictured: Messoudi Brothers -- (Photo by: Trae Patton/NBC/NBCU Photo Bank via Getty Images)

DIVERTISSEMENT - Véritables phénomènes de la 14e saison du show America’s Got Talent, les frères Messoudi ont indéniablement marqué le public par leur passage. Nés en Australie de mère anglaise et de père marocain, Soffien, Karim et Yassin sont spécialisés dans les techniques du cirque grâce à des numéros millimétrés, où ils finissent toujours (spoiler alert) torse nu. Avec un sens du spectacle aiguisé, qui sont ces trois acrobates au physique d’Apollon, qui ont ébloui les spectateurs?

Âgés entre 25 et 30 ans, les trois frères ont été entraînés par leur père, Saïd, tout petits déjà, à l’âge de 2-3 ans. 20 années plus tard, les jeunes hommes prouvent qu’ils n’ont rien à envier aux plus grands performers en sillonnant le monde pour interpréter leurs spectacles minutieusement chorégraphiés.

“Être frères fait de nous des partenaires plus forts et être partenaires nous rapproche en tant que frères!”, souligne le trio sur leur page Facebook.

Facebook/Soffien Harry Messoudi
Messoudi Brothers

Il faut dire que les frères Messoudi ne sont pas des visages inconnus de la télévision. Finalistes de la saison 6 de Arab’s Got Talent, au printemps dernier,  ils ont également joué dans plusieurs numéros de cirque et spectacles itinérants, notamment au célèbre Roncalli’s Apollo Variety Theatre en Allemagne ou encore au Festival international du cirque de Massy, en France, où le trio a remporté le “Prix du Président de la République”.

“Notre père à commencé sa carrière aux États-Unis, c’est pour ça que nous avons souhaité nous inscrire au show. Pour lui prouver que nous aussi nous pouvons conquérir l’Amérique” a souligné Soffien lors de leur audition pour l’émission américaine.

Rappelant avec émotion à chacun de leur passage leur profond attachement à leur père, qui leur a tout appris, Soffien, Karim et Yassin ont quitté la compétition le 4 septembre dernier, lors des demi-finales. Une chose est certaine, c’est que leur parcours artistique, lui, ne fait que commencer.