LES BLOGS
14/10/2019 15h:59 CET | Actualisé 14/10/2019 15h:59 CET

Merci Kaïs Saïed

C’était un moment rare et unique. Il y avait comme une part en moi qui était morte depuis des années et qui soudain a rejailli et s’est remise à revivre.

Anadolu Agency via Getty Images

Un taux de participation élevé. Des jeunes qui se sont déplacés massivement et qui ont voté, à plus de 90%, pour Kaïs Saïed. Des scènes de liesse partout en Tunisie. Des klaxons jusqu’au bout de la nuit. Des gens qui se félicitaient dans les cafés et dans les rues. La Tunisie a choisi son président, elle lui a accordé plus de trois millions de voix! Une légitimité et quelle légitimité! Il a apporté un démenti cinglant aux bonimenteurs qui prétendaient avec la plus grande mauvaise foi du monde que c’était l’homme d’Ennahdha. Ce parti a eu 400.000 voix dans Les législatives, Kaïs Saïed a eu plus de trois millions de voix. Par conséquent, sa légitimité il la doit au peuple et uniquement au peuple ni aux islamistes ni à aucune autre partie.

Un peuple qui vote massivement pour un universitaire, un juriste publiciste et de surcroît un constitutionnaliste, ceci n’arrive pas tous les jours dans le monde arabe. Un peuple qui choisit pour garant de sa Constitution un constitutionnaliste. Un peuple qui rejette l’affairisme véreux et lui fait subir une écrasante défaite est un peuple qui force le respect. C’est un signe de maturité et de civilisation. L’émotion d’hier soir, qui reste intacte aujourd’hui, est telle que je ne trouve pas les mots pour l’exprimer et l’expliquer. Une émotion intense et calme à la fois. C’était un moment rare et unique. Il y avait comme une part en moi qui était morte depuis des années et qui soudain a rejailli et s’est remise à revivre. Je ne pouvais ni parler ni écrire hier, la seule chose que j’ai pu faire s’est d’aller communier avec le peuple Avenue Bourguiba. Il fallait le vivre et voir l’ambiance bon enfant et la Tunisie qui célébrait la vie. Des familles, des conservateurs, des progressistes, des jeunes -qu’est ce qu’il y en avait!-, des moins jeunes, des personnes sérieuses, des saltimbanques, des “zabrattas”... bref, il y avait de tout. Et tout dans le calme, le respect et la bonne humeur.

Cinq années qu’à mon niveau je dénonçais et livrais une bataille contre la racaille affairiste, contre la pieuvre affairiste qui pourrit le système, l’accapare et le monopolise. Cinq années que les “sachants” me disait: “Tu perds ton temps et ton énergie, tu n’arriveras à rien”. Et bien voilà, la racaille affairiste a été battue hier, elle été sèchement battue hier en la personne de son représentant. Nous avons gagné. Hier, la pieuvre affairiste en dépit de ses moyens financiers colossaux, en dépit de sa machine médiatique et sur les réseaux sociaux, en dépit de ses larbins, des ses mercenaires, de ses manipulateurs et des idiots utiles, cette pieuvre a été terrassée. Nous l’avons vaincu.

Chacun a sa propre conception de la vie. Pour certains, c’est une partie de plaisir. Pour d’autres, c’est un moment d’égoïsme qu’ils consacrent à la conquête de l’argent et du pouvoir comme s’ils allaient les emporter avec eux le jour où ils quitteront ce monde. Et enfin, il y a ceux, dont je fais modestement partie, qui estiment qu’ils sont dans ce monde pour accomplir une mission. Combien cette mission va-t-elle durer? jusqu’à quel niveau sera-t-elle accomplie? Peu importe, l’essentiel est de tout faire pour l’accomplir. Ce n’est pas facile certes mais la vie a un sens et elle a tout son sens ainsi.

Merci aux Tunisiens pour ce que nous vivons. Merci Si Kaïs pour cette victoire. L’homme des valeurs et des principes dont il ne se départit jamais a prouvé qu’il pouvait encore gagner. Encore plus, il a prouvé qu’il pouvait triompher. Merci Si Kaïs. Merci Professeur. Merci Monsieur le Président.

Tous nos vœux de réussite et de succès. Rabbi Iwaf9ik.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.