MAROC
02/06/2019 16h:19 CET

Menacée d’emprisonnement en Iran, cette mannequin aura droit à l’asile en France

Negzzia avait dû fuir l'Iran où elle était menacée de fouet et d'emprisonnement, à cause de photos où elle posait nue.

Le HuffPost

INTERNATIONAL - L’histoire de Negzzia avait suscité l’émotion et plusieurs articles. Cette top-model de 29 ans, originaire de Téhéran, a dû quitter précipitamment son pays où elle était menacée d’emprisonnement et de coups de fouet pour des photos. Dans Le Parisien, elle racontait en détail son histoire qui l’avait poussée à la rue, et précisait avoir déposé une demande d’asile.

Ce dimanche 2 juin, le ministre de l’Intérieur a annoncé sur Twitter que la demande Negzzia a été acceptée. ”L’asile lui sera naturellement proposé. L’Ofpra me l’a confirmé”, a indiqué le locataire de la place Beauvau. Il assure également que les services de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides sont en contact avec la jeune femme et que son dossier est étudié avec “l’attention bienveillante due à sa situation”.

Le mannequin n’a pas tardé à réagir à la bonne nouvelle sur son compte Instagram, remerciant le ministre “du fond du coeur”. “La France est un pays merveilleux que j’aime et, comme tous les artistes iraniens, je m’en sens tellement proche. C’est un immense bonheur de pouvoir enfin regarder l’avenir avec plus de sérénité. Merci encore, je ferai honneur à cette main que votre pays me tend”, a-t-elle ajouté. 

Dans Le Parisien, Negzzia avait raconté son histoire. Photographe de formation, elle était passée de l’autre côté de l’objectif pour des clichés où elle posait parfois nue. Dénoncée par un confrère qui avait tenté de la violer, et menacée de prison et de coups de fouet, la jeune femme avait pris la route pour Paris.

De galères en désillusions elle s’était retrouvée à dormir dans la rue. Un avocat avait alors eu vent de sa situation et l’avait aidé à dans ces démarches administratives. 

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.