MAROC
21/03/2019 15h:56 CET | Actualisé 21/03/2019 15h:57 CET

Menace terroriste au Maroc: le gouvernement britannique rehausse son niveau d'alerte

À un niveau similaire à celui annoncé après les meurtres d'Imlil.

redtea via Getty Images

TERRORISME - La menace terroriste au Maroc est-elle plus forte? C’est en tout cas ce que pense le gouvernement britannique. Ce 20 mars, le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth a mis à jour son niveau d’alerte sur la page qui informe ses ressortissants qui veulent voyager au Maroc, rapporte The Independent. La menace terroriste a été rehaussée en une “menace accrue”

Comme le 21 décembre dernier, à la suite du terrible assassinat des deux touristes scandinaves à Imlil, dans la région d’Al Haouz, le gouvernement de Grande-Bretagne prévient ses ressortissants que “les terroristes sont plus susceptibles d’essayer de commettre des attentats au Maroc”. ”Deux ressortissants étrangers ont été assassinés lors d’une randonnée près du mont Toubkal en décembre 2018”, rappelle le message, revenant également sur les attentats de Marrakech, “en avril 2011 (où) 17 personnes ont été tuées et 25 blessées dans une grande explosion causée par une bombe au restaurant Argana, sur la place Djema el-Fna”.

Robert Eyers via Getty Images
Après le meurtre d'Imlil, de nombreux gouvernements avertissaient contre une menace terroriste accrue au Maroc.

“Des mesures de sécurité peuvent être visibles dans certaines zones, notamment les hôtels et les sites prisés par les touristes. On considère que la menace d’attaques terroristes à l’échelle mondiale contre les intérêts britanniques et les ressortissants britanniques, de groupes ou d’individus motivés par le conflit en Irak et en Syrie, est considérée comme une menace accrue. Vous devez être vigilants”, ajoute le gouvernement.

A la suite du drame d’Imlil, de nombreux autres pays avaient mis à jour leur avis de voyage pour le Maroc. La France, le Canada, les États-Unis ou encore l’Espagne et le Portugal appelaient leurs ressortissants à la plus grande vigilance lors de leurs prochains voyages dans le royaume. Depuis, les avis n’ont pas changé. Le Portugal, qui a mis à jour la page le 6 février dernier, rappelle qu’à ce jour, le niveau d’alerte contre d’éventuelles attaques terroristes relevé par les autorités marocaines le 10 juillet 2014 est toujours d’actualité. “Le niveau ‘alerte maximale’ reste en vigueur”, rappelle-t-il.