MAROC
25/06/2018 13h:57 CET

Mawazine: Jamiroquai offre près de deux heures de show intense

Un concert électrisant.

Tom GAGNOU

MAWAZINE - À l’occasion de la troisième soirée du festival Mawazine, c’est le groupe Jamiroquai qui a animé la scène de l’OLM-Souissi. Les Britanniques à la renommée internationale ont livré un show intense de près de deux heures, pour le plus grand bonheur des festivaliers.

Tom GAGNOU
Le chanteur de Jamiroquai et son casque lumineux futuriste.

“Salam Morocco !”, s’est exclamé le chanteur connu dans le monde entier en arrivant sur la scène de l’OLM-Souissi, ce dimanche, au cours de la troisième soirée du festival Mawazine. À presque 50 ans, Jay Kay, le chanteur du groupe, a embrasé le parterre de festivaliers venus nombreux pour assister à cet événement exceptionnel. Pour les fans de la première heure, un brin de nostalgie flottait dans l’air à l’écoute des premiers morceaux du groupe.

Tom GAGNOU

De son énergie débordante et électrisante, le groupe a ainsi rejoué une partie de ses plus grands tubes tels que “Cosmic girl”, “Now we are alone”, “You give me something”, “When you gonna learn” et bien d’autres… Jay Kay était accompagné de son fidèle guitariste Rob Harris et de son bassiste Paul Turner.

Tom GAGNOU

Jamiroquai (“Jam”, terme de jazz qui fait référence à l’improvisation musicale et “iroquai”, qui fait référence à une tribu amérindienne, les Iroquois) est né à Londres, au début des années 1990. Au fil des années, les artistes se fraient un chemin dans le mouvement acid jazz, en plein essor à cette époque-là.

Aujourd’hui, la réputation du groupe n’est plus à faire. Jamiroquai est connu dans le monde entier et sa musique traverse les générations. En 2017, les Britanniques ont sorti un huitième album intitulé Automaton, dans lequel ils plongent leur musique dans un univers futuriste.

Tom GAGNOU