MAROC
26/06/2019 12h:02 CET

Mawazine: Avec les Black Eyed Peas, soirée nostalgique sur la scène de l'OLM Souissi

Retour 10 ans en arrière.

AIC PRESS

MUSIQUE - “Where is the love?” Sûrement dans le coeur du public marocain, après la cinquième soirée du festival Mawazine-Rythmes du Monde. Ce 25 juin, la scène de l’OLM Souissi a accueilli un groupe légendaire: les Black Eyed Peas. Désormais sans la chanteuse Fergie, Will.i.am, Apl.De.Ap et Taboo ont offert une soirée haute en couleurs et en émotions à leurs fans. Qu’ils soient issus de l’ancienne, ou de la nouvelle génération. 

À partir de 21h30, le public a rejoint la scène où un DJ était à l’oeuvre pour réchauffer l’ambiance. Jusqu’à ce que, d’un coup, “BLACK EYED PEAS” apparaissent sur l’écran géant. Les premières notes de “Let’s Get It Started” ont retenti pour accompagner le coup d’envoi de ce concert. Pleins d’énergies, Will.i.am, Apl.De.Ap, Taboo et la chanteuse Jessica Reynoso ont tout de suite fait danser le public de l’OLM Souissi. 

“Pump It”, “Imma Be” ou “Boom Boom Pow” s’enchaînent, ramenant le public 10 ans en arrière. Le groupe l’avait promis, auprès du HuffPost Maroc. Ce soir, “les titres les plus importants de (leur) répertoire depuis “leurs” débuts ont toute leur place.  

“Le Maroc est un pays magnifique, riche par son histoire, culture et civilisation. Nous souhaitions toujours nous y rendre”, lance Will.i.am au nom du groupe. Un rêve qu’ils sont en train de réaliser. Le chanteur prend la place du DJ alors que Apl.De.Ap, Taboo et Jessica Reynoso quittent la scène. Il envoie un medley de ses morceaux en solo comme “Scream & Shout”, en featuring à l’époque avec Britney Spears. “Don’t Stop The Party”, les réunit, Jessica Reynoso montre son potentiel sur scène avec “The Time” et “Can’t Get Enough”.

“Vous passez un bon moment”? , lance Taboo au public. “Il y a beaucoup d’amour. Quel sentiment merveilleux de voir vos sourires, voir que vous passez une bon moment, répond Will.i.am. Quel sentiment formidable de voir des jeunes et des parents. De voir le passé, le présent, et le futur, ici, au Maroc, ce soir.” Puis sonne l’heure de l’amour avec “Where is the love” repris en choeur par les milliers de personnes présentes. Les portables s’allument, l’émotion se ressent chez tous ceux qui, un jour, ont rêvé de voir le groupe sur scène. 

Les Black Eyed Peas ne pouvaient pas quitter la scène sans interpréter “I Gotta a Feeling”. Laissant un souvenir mémorable à leurs fans, qui ont assurément passer “une bonne nuit”, repartant le coeur rempli de nostalgie.