TUNISIE
26/10/2018 13h:08 CET

Matchs truqués, corruption, blanchiment d'argent...Un ancien international tunisien inculpé en Belgique dans un scandale qui secoue le monde du football

Un vaste scandale qui touche le football belge...

FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Ici debout avec Sami Allagui, lors d'un stage de préparation de l'équipe nationale tunisienne.

L’ancien international tunisien Fabien Camus a été placé sous mandat d’arrêt en Belgique suite à un scandale de fraudes, de blanchiment d’argent et de matchs truqués secouant la Belgique.

Appelé “Footgate” par les médias belges, cette affaire dans laquelle est mêlé l’ancien joueur de Troyes, fait suite à un rapport de l’Unité des fraudes sportives de la police fédérale sur des transactions suspectes de la part d’agents de joueurs opérant en Belgique. De fil en aiguille et grâce à des écoutes téléphoniques, notamment sur l’un des principaux agents de joueurs en Belgique Mogi Bayat, la police fédérale belge est arrivée à des soupçons de matchs truqués et de blanchiment d’argent.

 

Le 10 octobre dernier, une cinquantaine de perquisitions ont donc eu lieu en Belgique dans le cadre de cette affaire, qui ont permis de remonter notamment à Fabien Camus.

Retraité depuis la fin de la saison dernière, l’ancien international tunisien s’est reconverti en agent de joueurs auprès de Mogi Bayat, personnage clé de cette affaire, selon la justice belge.

Selon le site SoFoot, Fabien Camus a été inculpé pour blanchiment d’argent et participation à une organisation criminelle par la justice belge qui le sopçonne d’avoir perçu 455.000 euros de commission illégale dans le transfert du joueur Anthony Limbombé vers le FC Nantes, ce que réfute son avocat.

Il est le premier joueur a être incarcéré depuis le début du scandale. Au total, une dizaine de personnes entre dirigeants, entraîneurs, arbitres et agents de joueurs ont été incarcérés.

Ancien joueur de Genk, Charleroi, de Marseille ou encore de Troyes, il a joué la saison dernière au FC Malines, en Belgique.

Celui-ci se trouve également au coeur du scandale, soupçonné d’avoir truqué des matchs.