MAROC
08/06/2018 17h:14 CET | Actualisé 08/06/2018 18h:06 CET

Match Maroc-Estonie: Pas de changements tactiques pour l'équipe nationale

Dernier match de préparation avant le départ pour Moscou.

Twitter/ Herve Renard

FOOTBALL - À une semaine du mondial, l’équipe nationale marocaine continue sa préparation et affrontera l’Estonie, samedi 9 juin, pour un match amical, après l’Ukraine et la Slovaquie. À Tallinn, le sélectionneur des Lions de l’Atlas se prononce sur les derniers préparatifs avant la rencontre, lors d’un point de presse au stade “Le Coq Arena”.

“On se prépare le mieux possible et on se doit d’être au rendez-vous pour la Coupe du Monde même si ça sera difficile” a affirmé Renard, selon des déclarations reprises par D.M Sport. “On connaît le niveau de la Coupe du Monde, on aura affaire à des adversaires mieux classés que nous au classement FIFA, mais nous on n’a pas de doutes!” a-t-il poursuivi.

Le sélectionneur a annoncé qu’il n’y aura pas de changements tactiques pour ce dernier match de rencontre, il poursuivra ainsi le “brassage d’équipe” et une évolution “en deux systèmes”, comme pour les précédents matchs.

Il se peut toutefois que l’effectif change de stratégie durant le mondial. “Il n’y aura pas de changements tactiques lors de ce match amical contre l’Estonie mais en Coupe du Monde, il est possible qu’on soit amené, à un moment, à changer de dispositif” a-t-il indiqué.

Il a confirmé sa volonté de ménager le latéral droit Nabil Dirar qui ne jouera pas face à l’Estonie, suite à une blessure au mollet. “Dirar a eu une petite alerte au mollet et il ne sert à rien de prendre des risques inutiles. On est à dix jours de la compétition et il ne faut pas griller ses atouts”, avait-il précisé lors d’un point de presse au stade de Genève le 4 juin dernier. 

Le point de presse a été suivi d’une séance d’entrainement dès 17h.

Les coéquipiers de Mehdi Benatia ont débuté leur préparation pour la Coupe du monde par un nul contre l’Ukraine (0-0) jeudi 31 mai, suivi d’une victoire face à la Slovaquie (2-1) grâce à des buts de Ayoub El Kaabi et Younes Belhanda.

Placés au groupe B, les Lions de l’Atlas entameront le 15 juin à Saint-Pétersbourg les phases finales du Mondial face à la sélection iranienne. Ils devront livrer cinq jours plus tard leur deuxième match de poule contre le Onze portugais (20 juin) au stade de Loujniki de Moscou, avant de clore, le 25 juin, leur parcours du premier tour à Kaliningrad contre l’Espagne.