MAROC
10/06/2019 11h:52 CET

Pour un match gala en hommage à Ahmed Faras, les légendes du FC Barcelone et les stars du football national réunies à Mohammedia

Rivaldo, Sonny Anderson ou encore Roger Milla étaient sur le terrain aux côtés de Bassir, Naybet, Fouhami...

Twitter/arryadiatv

SPORT - Les nostalgiques du football d’antan ont eu droit a un beau spectacle ce dimanche 9 juin, lors du match de gala organisé en l’honneur de la légende du club Chabab Mohammedia et du football national, Ahmed Faras, par ailleurs premier Ballon d’or marocain en 1975. Comptant sur la présence de nombreuses personnalités du milieu du football, la partie s’est terminée sur une égalité (2-2), devant près de 15.000 spectateurs et en présence notamment du président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Faouzi Lekjaa.

Plusieurs internationaux marocains représentant différentes générations (CAN 1976 et des Coupes du Monde 1986 et 1998), dont Salaheddine Bassir, Khalid Fouhami, Aziz Bouderbala ou encore Noureddine Naybet se sont joints aux coéquipiers de Faras au Chabab de Mohammedia pour donner la réplique à des anciennes stars du FC Barcelone, conduites par les Brésiliens Rivaldo et Sonny Anderson aux cotés notamment d’Edmílson, Albert Jorquera, Jesús Angoy, Sanchez Jara, Robert Fernandez Bonillo, Frédéric Déhu, Samuel Okunowo, Miguel Ángel Nadal, Juan Carlos, Juliano Belletti, Gabri, Roger, Giovanni, Andoni Goikoetxea, Julio Salinas ou encore Soler.

Dans une ambiance bon enfant, l’équipe marocaine a reçu dans ses rangs, le capitaine du Brésil, Cafu, champion du monde en 2002, ainsi que Roger Milla, légende vivante du football camerounais et africain.

Twitter/arryadiatv
Roger Milla et Ahmed Faras
Twitter/arryadiatv
Santi Garcés - FC Barcelona
Twitter/arryadiatv

C’est Edmílson qui a ouvert le score dès la 15e minute avec une puissante frappe à l’extérieur de la surface. Il faudra attendre la 58e minute pour que Tariq Chihab égalise le score, avant que Cafu Jr, après un excellent contrôle de la poitrine, donne l’avantage aux Marocains avec 2 buts à 1, à la 77e minute. 

Enfin, à 10 minutes de la fin de la rencontre, Salinas clôture le score (2-2).

Né à Mohammedia en 1942, Ahmed Faras est l’un des plus grands attaquants au Maroc et en Afrique dans les années 1970. Il portera à 77 reprises le maillot de l’équipe nationale, dont il détient encore à ce jour, le titre de meilleur buteur avec 42 réalisations.

Auteur de trois buts, Faras s’était démarqué en étant l’un des principaux acteurs de l’unique sacre de la sélection marocaine en Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 1976, en Éthiopie.

Fidèle tout au long de sa carrière au club de sa ville natale, avec lequel il a disputé 700 matchs et inscrit plus de 230 buts, Faras a été sacré champion national en 1980 et a remporté deux Coupe du Trône (1972 et 1975), en plus du prix de meilleur buteur du championnat national pour la saison 1972/1973 avec 16 réalisations.