TUNISIE
18/09/2019 14h:23 CET

Marzouki, Abbou, Jebali...Qui sont ceux qui appellent à soutenir Kais Saied au second tour?

Ils sont nombreux à appeler à voter pour Kais Saied au second tour...

NurPhoto via Getty Images

Après l’annonce des résultats du premier tour de l’élection présidentielle anticipée, plusieurs candidats malheureux ont appelé leurs électeurs à voter pour Kais Saied au second tour.

Parmi eux Lotfi Mraihi, qui a obtenu 6,6% des voix. “Il m’est impossible de choisir Nabil Karoui. Je l’ai dit sur sa chaine (...) Même si je ne suis pas au courant de tout le programme de Kais Saied, j’en ai une petit idée, je ne peux que le soutenir pour plusieurs raisons: Nous appartenons au même clan, révolutionnaire, qui veut changer les choses en sortant du système actuel. Je l’ai rencontré une seule fois, il m’a paru honnête, modeste, comme nous le peuple” a-t-il affirmé.

 

Pareil du côté de Hamadi Jebali. L’ex-chef du gouvernement d’Ennahdha, qui a obtenu 0,2% des voix au premier tour appelle ses partisans à voter Saied.

Dans un post publié sur sa page Facebook, Hamadi Jebali affirme “pencher vers la volonté de liberté et de dignité” porté par Kais Saied tout en appelant à la libération de Nabil Karoui afin qu’il puisse mener sa campagne électorale.

 

Autre soutien exprimé à Kais Saied, celui du candidat du Courant démocrate, Mohamed Abbou.

Dans un communiqué publié par le parti, celui-ci affirme que “face au choix proposé au second tour, nous appelons les Tunisiens à voter pour Kais Saied”, sans donner plus d’explications. Cela apparait ainsi plus comme un vote anti-Karoui que pro-Saied de la part d’Attayar.

 

Autre soutien au candidat indépendant, celui de l’avocat Seif Eddine Makhlouf qui a terminé avec 4,4% des voix au premier. Celui-ci avait affirmé dès dimanche soir son appui à Kais Saied saluant la “pureté” du candidat et indiquant que “la coalition de la dignité” qu’il dirige lui apportera son soutien si celle-ci est élu à l’Assemblée des représentants du peuple.

Même son de cloche du côté de Hechmi Hamdi, qui a affirmé sur les réseaux sociaux que Kais Saied “ne représente pas le système” contrairement à Nabil Karoui; et dont la victoire servirait “les intérêts de la Tunisie”.

“Bien qu’il ne soit pas d’accord avec mon appel en faveur de l’adoption de l’islam en tant que principale source de législation du pays, il a annoncé qu’il rejetait la loi Béji Caid Essebsi et de Bochra Bel Haj Hmida visant à modifier les dispositions relatives à l’héritage contredisant ainsi le Coran. Cette position est bien meilleure que celle des autres candidats qui ont promis d’adopter et de ratifier cette loi” dit-il.

Par ailleurs, l’ancien président de la République provisoire Moncef Marzouki a lui aussi affirmé soutenir Kais Saied pour concrétiser “la victoire des valeurs révolutionnaires et à l’esprit de la constitution”.

 

Enfin reste le soutien d’Ennahdha. Si le parti ne s’est pas clairement exprimé attendant que le Conseil de la Choura se réunisse afin de décider, plusieurs personnalités du parti ont déjà apporté leurs soutiens à Kais Saied. Parmi eux, Abdelatif Mekki qui l’a annoncé sur sa page Facebook. Il explique cela par la nécessité “de faire gagner la révolution et ses objectifs”, ou encore Ameur Laarayedh ou Ajmi Lourimi.

Par ailleurs Oussema Sghaier dirigeant du parti et Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha ont tout les deux laissés entendre qu’Ennahdha soutiendrait Kais Saied.

 

Le candidat indépendant à l’élection présidentielle, Kais Saied a obtenu 18,4% des voix au premier tour. Il affrontera au second tour le candidat de 9alb Tounes Nabil Karoui.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.