MAROC
19/04/2019 12h:22 CET | Actualisé 19/04/2019 12h:22 CET

Marrakech: Mohamed Saïd Chair, Poes et Skunkdog explorent la monumentalité pour la 3e édition de l'exposition "XXL"

3 graffeurs présentent une réflexion autour de la démesure dans la société moderne.

CULTURE - L’exposition “XXL” signe son grand retour à l’espace d’art de la fondation Montresso de Marrakech du 20 avril au 30 juin prochain, pour une 3e édition qui dévoilera les univers singuliers de 3 artistes issus de la résidence Jardin Rouge.

Représentant un regard croisé sur le travail de trois générations de graffeurs, l’exposition explore la thématique de la monumentalité. Ainsi le Tangérois Mohamed Saïd Chair, le Parisien Poes et le Marseillais Skunkdog feront dialoguer leurs œuvres le temps d’une expérience immersive autour de la démesure.

Mohamed Saïd Chair

Artiste autodidacte né en 1989 à Tanger, Mohamed Saïd Chair a troqué son costume de financier pour se consacrer à plein temps à l’exercice de sa passion.

Dans la continuité du projet “Into the box” mettant en scène des supers-héros Marvel, Mohamed Saïd Chair présente sur carton une nouvelle série de portraits hyperréalistes à l’esthétique pop, représentant cette fois les héros déchus de nos sociétés modernes. 

Facebook/Montresso Art Foundation - Jardin Rouge

L’artiste s’applique à sonder la nature humaine à travers son enveloppe charnelle. Il s’interroge alors sur la forme d’aliénation moderne que représente la culture de masse. 

En révélant ainsi l’intimité crue de ses modèles, l’artiste impose un rapport sans frontières. A travers ses œuvres, Mohamed Saïd Chair met en lumière les paradoxes et incohérences d’une société sclérosée qui nous sont ici relatés.

Poes

Invité régulier de la résidence d’art Jardin Rouge, Poes a quant à lui commencé à taguer en 1989, lorsqu’il était au lycée. Il prolonge pour “XXL” sa réflexion autour d’une construction des œuvres comme théâtre réduit de la réalité et de ses rêves. Une manière ludique et avisée de l’artiste de répondre avec humour et ironie au conformisme ambiant.

Facebook/Montresso Art Foundation - Jardin Rouge

Bercé par la culture graffiti et les héros de bande dessinée, Poes puise cette fois son inspiration dans l’iconographie antique afin de réaliser deux toiles monumentales teintées d’anachronisme.

Skunkdog

Artiste français né à Marseille en 1968, Skunkdog est un véritable témoin de son temps. Attentif au monde qui l’entoure, il n’hésite pas à sortir des normes, dans une quête d’objectivité qui cohabite joyeusement avec une pensée emprunte de culture punk et des codes de la rue.

Facebook/Montresso Art Foundation - Jardin Rouge

Objets de récupération, collages, peinture vinylique, feutres... Une série de palissades de bois et de sculptures métalliques décline des personnages désarticulés qui représentent une allégorie de notre inconsciente insouciance.  Skunkdog s’applique, dans un élan créatif teinté d’anarchisme, à troubler nos références.

Son oeuvre “fragments d’une vie et d’un vécu” constitue un combat contre les dogmatismes et les fanatismes de notre monde.