MAROC
29/02/2016 11h:19 CET | Actualisé 29/02/2016 12h:02 CET

#OpeUnlike: les internautes marocains font jouer les détournements pour dénoncer le blocage de la VoIP

HuffPost Maroc
#OpeUnlike: les internautes font jouer les détournements

VOIP - La campagne de dislike des pages Facebook de Maroc Télécom, Inwi et Méditel semble avoir libéré la créativité des internautes marocains. Entre détournements et sites web dédiés au suivi direct de la campagne, la mobilisation ne faiblit pas.

Jusqu'hier méconnu, Un'fou Graphiste, dont les créations sont largement partagées sur les réseaux sociaux aujourd'hui, propose des détournements des slogans publicitaires des opérateurs téléphoniques. Le gimmick "un monde nouveau vous appelle", de Maroc Télécom, se transforme en "un monde silencieux vous appelle", et celui de Meditel devient "on vous réprime toujours".

Next step de la campagne contre les opérateurs télécoms marocains. Une créa signée Un'fou Graphiste ... Partagez à outrance.

Posté par Riad Essbai sur lundi 29 février 2016

Un site web dédié au suivi de la campagne d'unlikes a également vu le jour, et propose, entre un GIF détourné de Vladimir Poutine et un autre montrant un John Travolta hagard, un compteur où le visiteur peut suivre en temps réel le nombre de likes et de dislikes sur les pages Facebook des trois opérateurs téléphoniques.

Il est à rappeler que le blocage des appels via VoIP (voix sur IP) avait été décidé début janvier par l’Agence nationale des réseaux de télécommunications (ANRT). Le "gendarme" des télécoms avait justifié cette décision en expliquant que "l'acheminement de tout trafic téléphonique à destination du client final ne peut être assuré que par des exploitants de réseaux publics de télécommunications. (...) Les dispositions réglementaires régissant la fourniture des services de téléphonie (VoIP ou autres) sont claires et lesdits services ne peuvent être fournis que par les exploitants détenteurs de licences de télécommunications".

Une décision contestée par les clients des trois opérateurs qui ont été très nombreux à crier au scandale sur les réseaux sociaux, et ont initié la campagne baptisée #OpeUnlike pour manifester leur mécontentement.

LIRE AUSSI:
Galerie photo Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer Voyez les images