MAROC
11/03/2016 08h:07 CET

Maroc: Les multiples secousses sismiques dans le nord sont "un phénomène normal"

MAP
Le séisme de 2004 à Al Hoceima avait provoqué la mort de 600 personnes

RISQUES SISMIQUES - Une nouvelle secousse tellurique d'une magnitude de 5,3 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée ce vendredi 11 mars au matin, au large d'Al Hoceima et Nador dans la Méditerranée.

La semaine dernière, une autre secousse sismique d'une magnitude de 5,1 degrés avait frappé la même région, ressentie dans plusieurs villes à savoir Al Hoceima, Nador et Boudinar, provoquant quelques mouvements de panique parmi la population.

Ces nombreuses répliques du séisme de magnitude de 6,1 degrés survenu le 25 janvier entre le Maroc et l'Espagne, qui avait provoqué plusieurs dégâts matériels, "sont un phénomène normal et peuvent se prolonger pendant plusieurs semaines", explique au HuffPost Maroc Mimoun Harnafi, sismologue et professeur à l'Université Mohammed V de Rabat.

Sismicité modérée

"La Méditerranée occidentale est le siège des secousses sismiques. Ce phénomène est habituel vu la géologie de la région, où les micro-plaques tectoniques se rencontrent et se frottent, provoquant ces secousses telluriques", ajoute le spécialiste. "Mais l'énergie cumulée dégagée reste modérée, par rapport à des régions comme l'Asie du sud-est ou le Japon qui sont touchées par des tremblements de terre de magnitude de 7 ou 8 degrés sur l'échelle de Richter", rappelle-t-il.

Le séisme de ce vendredi s'est produit à une soixantaine de kilomètres au large de la ville. "S'il avait eu lieu à l'intérieur du pays, il aurait pu provoquer d'importants dégâts", indique M. Harnoufi, qui précise qu'il ne faut pas s'inquiéter outre mesure. "Ces secousses doivent néanmoins alerter les autorités sur les efforts qui restent à faire pour améliorer les constructions dans la région, afin d'éviter de nouveaux drames".

En 1994 et 2004, le royaume avait été frappé par d'importants séismes, de magnitude de 6 et 6,3 sur l'échelle de Richter. Le tremblement de terre de 2004 à Al Hoceima avait provoqué la mort de plus de 600 personnes et d'importants dégâts matériels.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Le séisme qui a touché Agadir en 1960 Voyez les images