MAROC
10/02/2016 06h:06 CET | Actualisé 10/02/2016 08h:45 CET

Le Maroc va former 200 imams tchadiens

Le Maroc va former 200 imams tchadiens

FORMATION RELIGIEUSE - Après le Mali, la Tunisie, la Guinée, la Côte d'Ivoire et la France, le Tchad s'ajoute à la liste des pays qui enverront, au Maroc, des imams à l'Institut Mohammed VI de formation des imams. Les deux pays ont signé, mardi 9 février à Rabat, une convention de coopération islamique et un protocole d'accord sur la formation des imams.

Un nouveau départ de la coopération

Dans une déclaration à la presse, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, a précisé que les deux textes, signés par son département et le Conseil supérieur des affaires islamique du Tchad, "marquent un nouveau départ de la coopération liant le royaume à plusieurs pays africains en matière religieuse d'une part, et de la coopération qu'entretient le Maroc et le Tchad dans ce domaine d'autre part".

Revenant sur certains aspects de la coopération maroco-tchadienne, M. Taoufiq a rappelé la construction d'un complexe culturel et d'une grande mosquée à N'Djamena, la capitale tchadienne, et l'adhésion du Tchad à la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains.

"Après approbation par le souverain, le royaume contribuera, dans le cadre de cette coopération, à la formation de 200 imams tchadiens pendant de courtes périodes de 3 à 4 mois, selon un programme spécial de l'Institut Mohammed VI de la formation des imams, morchidines et morchidates", a ajouté le ministre.

"Contrecarrer la mauvaise interprétation de l'islam"

Le président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad, Hussein Hassan Abakar, a indiqué que son pays souhaitait tirer profit de l'expérience marocaine en la matière, soulignant le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains qui "contribue à contrecarrer les risques émanant de la mauvaise interprétation de l'islam".

Dans sa stratégie visant à imposer un islam "du juste milieu" pour lutter contre les dérives extrémistes, le roi avait inauguré, en mars dernier à Rabat, l’Institut Mohammed VI de formation des imams. Le nouvel établissement de formation scientifique, d’une capacité de 1.000 places et qui a mobilisé 230 millions de dirhams d’investissement, est destiné à accueillir des imams marocains et étrangers, des pays arabes, africains et européens.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Les plus belles mosquées du Maroc Voyez les images