MAROC
12/02/2019 12h:04 CET

Près d'un million de Marocains vivent en Espagne

180.000 enfants marocains sont scolarisés dans le pays européen.

Lord_Kuernyus via Getty Images
Artère commerçante à Madrid

COLLABORATION - Ces 13 et 14 février, le roi Felipe VI d’Espagne et son épouse Letizia se rendront au Maroc pour rencontrer le roi Mohammed VI. À l’occasion de cette visite officielle, l’agence de presse espagnole EFE fait le point sur les chiffres entre les deux pays voisins. 

“Les relations entre le Maroc et l’Espagne vont bien au-delà des questions de migration ou de pêche, malgré le fait qu’elles occupent les couvertures de presse, comme en témoignent des chiffres qui ne sont possibles qu’entre pays voisins et seront rappelés cette semaine lors de la visite d’État”, souligne l’agence de presse. 

Si au Maroc, le nombre de résidents espagnols n’est rien comparé à celui du nombre de Français, l’Espagne compte sur son sol un million de Marocains. “770.523 résidents, selon les chiffres de l’Institut national de la statistique de 2018, auxquels il faut ajouter environ 250.000 autres qui sont en situation ‘d’illégalité’ après l’expiration de leur permis”, rapporte EFE. Les Marocains sont également en tête des titulaires de visas espagnols (130.000 par an) et de ceux qui obtiennent la nationalité espagnole (plus de 200.000 depuis 2000).

“Mais il y a des chiffres moins visibles et plus significatifs: par exemple, les 180.000 enfants marocains scolarisés en Espagne”, ajoute l’agence de presse. Au Maroc, l’Espagne a installé son plus grand réseau d’écoles Cervantes. Et le pays européen est le principal partenaire commercial du Maroc, “pour la sixième année consécutive”. 

La migration et le soutien de l’Espagne dans l’UE

L’Espagne est “la voix du Maroc dans l’Union européenne”, souligne par ailleurs EFE. Et l’année 2018 ne fera pas mentir l’agence de presse. L’an passé, les deux pays européens ont renforcé leur coopération, notamment en ce qui concerne la migration. L’Espagne étant devenu la porte d’entrée vers l’Europe, le Maroc la porte principale de sortie du continent africain, cette année, “tous les records d’arrivée illégale d’immigrants en Espagne ont été pulvérisés: 64.298, presque tous originaires des côtes marocaines”.

L’Union européenne a accordé une aide de 140 millions d’euros au Maroc pour lutter contre l’immigration clandestine. Une partie de cette aide aurait dû être livrée avant la fin de l’année 2018, mais le Maroc n’a rien reçu. Pour aider son voisin, l’Espagne est allée jusqu’à porter la demande à Bruxelles, où siège la Commission européenne pour réclamer l’aide promise par l’UE.

Avec ces échanges, de nouvelles opportunités vont également être offertes aux étudiants marocains. L’Espagne veut ainsi mettre en place un projet “pionnier” de mobilité pour les étudiants du Maroc vers les universités espagnoles, sur le même modèle qu’Erasmus. Après la demande du Maroc, le pays européen va également s’engager dans les domaines de la formation dans des secteurs clés tels que le tourisme, la dentisterie, les soins infirmiers, la médecine et l’agroalimentaire.