MAROC
13/10/2018 09h:50 CET

Maroc-Comores: "C'est le match où nous avons tout à perdre et pas beaucoup à gagner"

“Il faudrait qu’il y ait plus de monde que contre le Malawi. Il faut soutenir son équipe, c’est important"

Julien Scussel/Twitter Hervé Renard

FOOTBALL - Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, le onze national affrontera les Îles Comores ce samedi 13 octobre à 19h, au complexe Mohammed V à Casablanca. Le sélectionneur national semble confiant, malgré les changements opérés sur sa liste de joueurs dévoilée en début de mois, à l’instar de l’absence de Nabil Dirar, sanctionné par son club en Turquie et Hakim Ziyech blessé à la cuisse. 

Des absences qui pourraient peser sur la rencontre, mais “il y a d’autres configurations de jeu, d’autres joueurs et surtout il faut travailler sur le collectif pour être plus efficace”, rassure Renard, espérant que Hakim soit d’attaque en novembre. Il rappelle cependant, lors d’une conférence de presse tenue à la veille de cette rencontre attendue, qu’il faudra “faire preuve de sérieux et prendre le match du bon bout” lors de la troisième journée des qualifications.

“Si l’équipe des Comores n’est pas la plus connue d’Afrique, c’est un match où nous avons tout à perdre et pas grand chose à gagner, à part quelques points bien sûr”, souligne Renard.

“Il faudrait qu’il y ait plus de monde que contre le Malawi!”, appelle le sélectionneur. “C’est important de supporter son équipe nationale. Je pense que beaucoup de Marocains sont fiers de leur équipe après le mondial de Russie. Il faut donc venir la soutenir, c’est important !”.

“Il va falloir bien gérer ces deux rencontres très rapprochées”, souligne l’entraîneur des Lions de l’Atlas, faisant référence au match retour qui aura lieu mardi 16 octobre au stade international Saïd Mohamed Cheikh à Mitsamiouli aux Iles Comores, à 15h (heure locale).