MAROC
28/02/2015 10h:36 CET

Le Maroc assigne Zakaria Moumni en justice à Paris pour diffamation

Capture d'écran/YouTube
Zakaria Moumni assigné en justice pour diffamation

JUSTICE - Le Maroc a annoncé vendredi 27 février avoir assigné en justice à Paris le franco-marocain Zakaria Moumni, pour des déclarations à deux télévisions françaises en janvier, dénoncées comme diffamatoires à l'encontre des autorités marocaines.

Suite à ces propos "mettant gravement en cause les autorités marocaines, le Maroc a fait citer l'intéressé devant la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris", a indiqué l'ambassade du royaume à Paris dans un communiqué. L'affaire passera "à l'audience du 20 mars prochain pour des faits de diffamation", a-t-elle précisé.

En marge de la manifestation du 11 janvier contre le terrorisme et pour la liberté d'expression après les attentats de Paris, Zakaria Moumni avait dénoncé, sur les chaînes I-Télé et BFMTV, la présence dans la capitale française de représentants du Maroc, estimant qu'ils n'y avaient "pas leur place".

Il avait réaffirmé à cette occasion avoir été "enlevé, séquestré, et torturé" au Maroc, mettant à nouveau en cause Abdellatif Hammouchi, le patron de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.