02/07/2019 17h:31 CET | Actualisé 02/07/2019 17h:31 CET

Marchica Lagoon Resort: La nouvelle pépite de Nador confiée à La Mamounia Marrakech

Propriété à parts égales de l’ONCF et de l’agence Marchica, ce nouvel entrant propulse la région de l’Oriental au rang de haut lieux de villégiature.

Marchica Lagoon Resort

HÔTELLERIE - Naissance d’une nouvelle destination touristique haut de gamme au Maroc. Le Marchica Lagoon Resort, qui sera inauguré le 15 juillet courant à Nador, promet de propulser la région de l’Oriental au rang de haut lieux de villégiature. 

Propriété à parts égales de l’ONCF et de l’agence Marchica, acté par le protocole d’accord signé par les deux entités devant le souverain en octobre 2011, l’établissement hôtelier a été confié au célèbre palace Marrakchi, La Mamounia, afin d’en assurer la gestion et l’exploitation.

DR

Véritable joyaux dans l’écrin de Nador, le Marchica Lagoon Resort reprend un esprit maison de plage, dans une atmosphère balnéo-chic contemporaine. Surplombant l’une des plus importantes lagunes du pourtour méditerranéen, l’hôtel s’étend sur une superficie de 3,75 hectares et comprend de 93 suites et chambres, proposées à partir de 1900dirhams la nuit. 

Autre point fort de l’établissement: son spa de 1650 m2 donnant l’impression d’être en pleine mer. Il proposera les marques de soins pour le visage et le corps, marocMaroc et Botanika ainsi que la marque de soins capillaires Christophe Robin.

Marchica Lagoon Resort

Érigé au cœur de l’un des 7 projets de l’Agence Marchica, la Cité d’Atalayoun, le Marchica Lagoon Resort offrira également une belle sélection d’expériences gastronomiques avec deux restaurants L’Orientin et l’Assiette, ainsi que deux bars qui constituent une vraie prouesse architecturale: le Yubar avec 18 mètres de hauteur sous plafond ainsi que le Phare, un vrai phare datant du début du 19ème siècle qui sera réaménagé en bar lounge. 

Pour rappel, la lagune de Marchica (qui s’étend sur 115 km), est classée Site d’intérêt biologique et écologique (SIBE), ainsi que RAMSAR (Convention sur les zones humides) depuis 2005. Elle présente un intérêt à la fois économique, biologique, écologique et touristique pour la région de l’Oriental et la ville de Nador, en particulier.

Le coup d’envoi du projet d’aménagement du site de la lagune de Marchica a été donné par le roi Mohammed VI en 2008, avec pour objectif de valoriser les richesses naturelles de la région à travers la réalisation de sept cités thématiques autour de la lagune pour un montant estimé à 26 milliards de dirhams. La première phase a consisté en la dépollution de la lagune de Marchica ayant nécessité un investissement de l’ordre de 1,5 milliard de dirhams.

“De la conception à la construction puis à la décoration, on a fait appel aux prestataires locaux ou régionaux. Afin de faire participer la main d’œuvre locale et de respecter les codes de la région” souligne l’établissement dans un communiqué, notant que 178 collaborateurs ont ainsi été recrutés pour assurer les différents services de l’hôtel. Et d’ajouter que 73% des employés sont de Nador ou de la région avec une moyenne d’âge de 29 ans, composée à 28% de femmes.