MAROC
11/01/2019 10h:35 CET

Le roi accorde sa grâce à 783 personnes à l'occasion de la commémoration du Manifeste de l'Indépendance

Un détenu échappe à la peine de mort.

Aurelien Meunier via Getty Images
Le roi Mohammed VI lors des commémorations du 11 novembre à Paris, en France (2018).

GRÂCE ROYALE - À l’occasion de la commémoration, ce vendredi 11 janvier, des 75 ans de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, le roi Mohammed VI a gracié 783 personnes condamnées par différents tribunaux du royaume, a annoncé jeudi le ministère de la Justice dans un communiqué.

Parmi ces personnes, 570 sont des prisonniers. 4 d’entre eux ont obtenu une grâce sur le reliquat de leur peine d’emprisonnement ou de réclusion, 552 se sont vu accorder une remise de leur peine d’emprisonnement ou de réclusion, 13 ont vu leur condamnation à la peine perpétuelle commutée en peine à temps, et un détenu a vu sa peine de mort changée en peine perpétuelle.

Les 213 personnes graciées étaient poursuivies en état de liberté. Dans le détail, 56 d’entre elles ont vu leur peine d’emprisonnement (ou son reliquat) annulée, 10 personnes une obtenu une grâce sur leur peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende, 4 personnes se sont vu accorder une grâce sur leur peine d’emprisonnement et d’amende, et 143 personnes ont obtenu une grâce uniquement sur leur peine d’amende.