ALGÉRIE
29/03/2019 13h:13 CET | Actualisé 29/03/2019 18h:27 CET

Manifestations contre le pouvoir dans les villes du pays

Outre Alger, plusieurs villes du territoire national accueilleront pour un 6e vendredi consécutif des marches pacifiques contre le pouvoir en place. Les Algériens sortiront encore une fois pour réitérer leurs revendications. Les manifestations de ce vendredi interviendront ainsi quelques jours après la demande du Chef d’Etat-Major, Gaïd Salah d’appliquer l’article 102 de la Constitution. 

Suivez le direct du HuffPost Algérie:

 

18:00:

La DGSN a démenti dans un communiqué avoir révélé à des médias nationaux et internationaux des chiffres sur le nombre de manifestants à Alger ce vendredi 29 mars 2019.

 

17:30:

A Telemly, à Alger-Centre, la situation était tendue depuis plusieurs quarts-d’heure. Les agents des forces de l’ordre ont fini par recourir au gaz lacrymogène pour faire reculer les manifestants, qui désiraient forcer un dispositif sécuritaire. 

 17:00:

le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a salué ce vendredi “le civisme remarquable” dont ont fait preuve les Algériens durant la manifestation d’aujourd’hui. il a estimé que la transition “s’imposait maintenant”.

“Je suis frappé de la dignité et de la fierté dont fait preuve le peuple algérien. Il y a une phase difficile de leur histoire mais en même temps il y a un civisme remarquable”, a-t-il déclaré à des médias à New York en marge de réunions de l’ONU, rapporté par l’AFP.

“L’Algérie doit être maîtresse de son destin. La population contribue par ces différentes manifestations à montrer son appartenance et sa fierté algériennes. Il faut donc que le processus qui va se mettre en œuvre, de transition, qui maintenant s’impose, puisse se dérouler dans les meilleures conditions”.

 

The Guardian

 

16:15

A Batna, des dizaines de manifestants se sont rassemblés autour du domicile de l’ex-président Liamine Zeroual.

15:45:  

Les habitants d’El Oued ont aussi répondu à l’appel.

15:20:  

Dans la ville de Djelfa, Annaba et Guelma aussi:

15:10:

A Boumerdès et Chlef, les Algériens marchent également contre le pouvoir en place.

 

 

15:00:

Sidi Bel Abbès et Oran sont également le théâtre d’une marche pacifique.

 

 14:45

A Alger, la Grande-Poste semble avoir accueilli une affluence record. La Place Audin est noire de monde. Tandis que les manifestants tentent de forcer le cordon sécuritaire du boulevard Mohamed V, les forces anti-émeutes ont usé de gaz lacrymogène.

RYAD KRAMDI via Getty Images

 

14:15

Les Tlemceniens ont également répondu à l’appel à manifester un 6e vendredi de suite, contre le pouvoir en place.

 

14:00:

A Sétif, les habitants ont investi les principales rues du centre-ville.

 

 

13:45:

Les habitants de Batna sont également sortis réitérer leurs revendications et exiger le départ du pouvoir en place.

Idem pour Constantine, théâtre d’une affluence considérable des manifestants

 

13:30

A Tizi Ouzou et Bouira, les citoyens ont commencé à marcher dans les principales rues des deux villes.

12:55: 

A Alger, la Grande-Poste est déjà noire de monde, selon des images diffusées par des chaines de télévision privée.

Des artistes et des citoyens ont animé des pièces de théâtre à la Place des Martyrs et à la Grande-Poste.

12:30: 

A Béjaia, les citoyens attendent le début de la marche. En attendant, des citoyens ont fait preuve de solidarité en servant du couscous aux manifestants.