ALGÉRIE
22/02/2019 18h:48 CET

Manifestations anti-5e mandat dans plusieurs wilayas

Alger, Annaba ou Tiaret ne sont pas les seules wilayas à avoir répondu à l’appel à manifester contre un cinquième mandat du président Bouteflika. Plusieurs autres villes, dont Batna, Tizi Ouzou, Tlemcen, ont été le théâtre de marches impressionnantes et pacifiques, tantôt la matinée, tantôt l’après-midi, après la prière du vendredi.

A Oran, des milliers de citoyens sont sortis dans les principales artères de la ville à partir de 14H, scandant des slogans contre le 5e mandat. Un sit-in a eu lieu dans la Place du 1e Novembre, sous la surveillance des forces de l’ordre. 

Puis, les manifestants ont marché vers la rue Larbi Ben M’Hidi et se sont arrêtés à la Place Abdelmalek Ramdane, des Libertés. 

A Relizane également, selon El Khabar, des dizaines de jeunes ont tenu un rassemblement contre le 5e mandat, en face du siège de la mairie. Ils ont scandé des slogans identiques à ceux scandés dans les autres villes.

Ils ont ensuite marché, avec la venue d’autres citoyens à la sortie des mosquées, à travers la rue Mohamed Kh’misti. 

Les Sétifiens ont également dit non au 5e mandat. Des milliers, selon El Khabar, ont marché dans plusieurs quartiers de la ville.

 

 

Plus à l’est, à Guelma, les manifestants sont également sortis après la prière du Vendredi. Ils ont marché dans plusieurs communes, appelant le “président Bouteflika à partir”.

Ils ont également brandi des pancartes appelant Ouyahia, Amara Benyounes et d’autres dirigeants à “dégager”.

Les habitants de Biskra sont également sortis. Des milliers, encore, dans différents quartiers de la ville, de la place de la Liberté au siège de la wilaya, de la commune et de la Sûreté.

A Batna, les images sont toutes aussi impressionnantes. Des milliers ont marché dans les principales artères, scandant les mêmes slogans anti-pouvoir et 5e mandat.