ALGÉRIE
22/02/2019 14h:36 CET | Actualisé 22/02/2019 16h:02 CET

Manifestations à Alger: le 5e mandat ne passe pas

HuffPost Algérie

Les manifestations ont débuté à Alger juste après la prière du vendredi. A Bab El Oued les jeunes se sont donné rendez-vous à la sortie des mosquées. A gorges déployées, ils scandaient des slogans hostiles au 5e mandat, la mal vie, la mauvaise gestion, l’absence du chef de l’Etat, la propagation la drogue.

Du côté de la place du 1 mai, les jeunes ont surpris les forces de l’ordre qui quadrillaient pourtant les lieux depuis le début de la matinée.

Eux scandent des slogans hostiles au 5e mandat et lançaient des accusations de malhonnêteté au premier ministre Ahmed Ouyahia. 

Les foules continuent de rallier la manifestation qui s’est transformée en vrai raz-de-marée qui se dirigent vers le centre-ville.

Au 1 mai les jeunes affluent toujours. Après avoirété bloqué un moment, les policiers cèdent et laissent la foule se diriger aussi vers le centre-ville.

Nous apprenons que des manifestations similaires ont démarré d’El Harrach et de Kouba. 

Après avoir observé un sit in de quelques minutes devant le palais du Gouvernement, les manifestants se dirigent en ce moment vers le palais de la Présidence à El Mouradia. 

A cet instant nous apprenons que les forces de l’ordre commencent à user des bombes lacrymogènes et des canons à eau au niveau du 1 er mai et du palais du Gouvernement.  

 

Plus d’informations à venir